Du 24 septembre au 7 octobre 2007

Euro-2007


C'est l'Espagne qui se dressera sur la route des Belges en quarts de finale de l'Euro vendredi (18h30), horaire à confirmer par les organisateurs. Les Espagnoles ont finalement terminé à la deuxième place du groupe F en encaissant leur première défaite face à une autoritaire équipe de Russie: 64 à 49 (mi-temps: 24-22). Les Espagnoles ont terminé les trois derniers championnats d'Europe (2001, 2003, 2005) avec une médaille de bronze autour du cou. Pour rien au monde, elles ne voudraient louper un nouveau dernier carré. Pour la Belgique, il faudra tout donner et beaucoup s'accordent à dire que si un exploit est possible face à l'un des ténors européens, c'est bien contre l'Espagne. La Russie sera opposée à la Lituanie.


Amaya Valdemoro sur la route des Belges (photo: Basquetebol.org/Ann Dee)
Amaya Valdemoro sur la route des Belges (photo: Basquetebol.org/Ann Dee)
Dans une rencontre très tendue et serrée en première mi-temps. Maria Stepanova plantait déjà 9pts et prenait 7 rbds dans le premier quart pour mener 13 à 16. Les Russes tentaient par tous les moyens d'empêcher le jeu rapide espagnol. Les Espagnoles, barrées par la taille, étaient dominées au rebond (9 à 18 dans le premier quart), mais essayaient de compenser par leur jeu rapide et leur enthousiasme. L'Espagne tenait le choc à la pause dans le domaine aérien (24-27 aux rbds) et concédait juste 2 pts à la Russie où Stepanova, sous le regard des Belges, en était à 11 unités (9 rbds). Les deux formations affichaient un faible pourcentage à distance: 9 / 35 pour les Espagnoles et 7 / 30 pour les Russes. La différence aux lancers avec 8/11 pour la Russie (contre 1/1 seulement pour l'Espagne où Nuria Martinez était comptée à 3 fautes à la pause.

Le match se décantait à la reprise avec 7 pts d'affilée à l'intérieur d'Irina Ossipova. L'Espagne scorait aussi plus facilement qu'en première période, notamment par deux bombes d'Amaya Valdemoro. Les Russes jouaient le jeu intérieur avec Ossipova et Stepanova pour mener toujours très légèrement à la demi-heure: 42-45.
Abrosimova et Korstin prenaient le relais dans le dernier quart, pendant que l'unité espagnole commençait à se fissurer: 44-55 (33e). Les Russes en profitaient pour creuser l'écart: 45-58 à 3mn49 du terme et l'emporter 49 à 64 au décompte final.


Christian Detroz
Rédigé par Christian Detroz le Mercredi 3 Octobre 2007 à 19:13