Du 24 septembre au 7 octobre 2007

Euro-2007


La victoire 72 à 63 face à la France dimanche midi n'effacera pas la déception de ne pas disputer le tournoi pré-olympique seule porte d'accès désormais refermée vers les jeux de Pékin, mais elle aura permis au moins de finir cet Euro avec "dignité", pour Laurent Buffard. "Face à une équipe de France méconnaissable et démobilisée, nous avons joué avec envie et diginité. C'est historique aussi je crois car c'est la première fois que la Belgique peut battre la Belgique en match officiel." Sixième de l'Euro-2003 en Grèce, les Belges terminent cette fois 7-ème du championnat d'Europe 2007. Une nouvelle page se tourne aussi puisqu'il va falloir remettre en place beaucoup de choses après ce dernier match de Laurent Buffard à la tête de l'équipe nationale.


Trois bombes au bon moment pour Anke De Mondt (photo: Ann Dee)
Trois bombes au bon moment pour Anke De Mondt (photo: Ann Dee)
"J'avais demandé aux filles de commencer le match de façon très concentrées", expliquait Laurent Buffard, "dans ce genre de match sans enjeu, il est facile d'être déconcentré et les risques de blessure sont dès lors accrus. Déjà, je voulais éviter cela. Et puis, c'était important de terminer sur une note positive. Nous étions tous les deux très déçus de ne pas avoir réussi notre mission qui était de se qualifier pour les JO. La France était démobilisée et méconnaissable. De notre côté, nous avons su nous reconcentrer pour terminer sur une note positive. Nous avons joué avec envie et dignité. Et puis c'est un peu historique puisque c'est la première fois que la Belgique peut battre la France en compétition officielle." Une envie qui permettait aux Belges de prendre le dessus avant la pause pour mener 31-24 au quart d'heure et 41-28 à la 25e. Un écart de 13pts que la Belgique va pouvoir gérer jusqu'au bout. Même si la France va repasser brièvement devant à 47-49 dans le dernier quart, Anke De Mondt (16pts) alignait un 3/3 à 3pts et Kathy Wambe (14pts) prenait le relais, épaulée par les deux jeunes Espoirs, Marjorie Carpréaux et Sara Leemans, pour finir en force. "On a voulu montrer que nous étions là", confirmait Anke De Mondt. "Il était important de terminer de façon positive, pour nous-mêmes, pour Eveline. La France était déçue, et même si les Françaises sont revenues dans le match, nous étions plus fortes à la fin, surtout mentalement." Ann Wauters a fini avec 25 pts au compteur et a de fortes de chance de finir meilleure marqueuse à moins qu'Anete Jekabsone ne copie sa prestation dans le match pour la médaille de bronze face à la Bélarusse.


Christian Detroz
Rédigé par Christian Detroz le Dimanche 7 Octobre 2007 à 14:30