Accueil
Envoyer à un ami
Partager
Made in Belgium

Une histoire de Coupe

Kangoeroes-Boom face à Castors Braine en finale de l'édition 2014


Il y aura du lourd sur le parquet du Palais 12 du Heysel dimanche sur le coup de 19h30. Non seulement, le spectacle promet d'être de qualité entre deux équipes au jeu les plus chatoyants cette saison, mais l'expérience sera aussi au rendez-vous, dans les deux équipes. Chacun(e) a son histoire à raconter.



A Kangoeroes-Boom, la Coupe on connaît. Toutes les joueuses ou presque, le staff, a participé soit aux finales soit aux deux victoires en Coupe de Belgique en 2010 et 2011. Les Anversoises et Sven Van Camp ont tout connu dans cette compétition, les joies comme les dénouements malheureux. Voilà une solide dose d'expérience à laquelle on peut ajouter encore Anke De Mondt.

L'ailière anveroise dispose d'une expérience à rallonge que ce soit avec Salamanque ou Wisla Cracovie. Anke De Mondt a trusté quantités de titres et de Coupe. La cerise sur le gâteau reste bien entendu le titre de championne d'Europe avec Salamanque en finale de l'Euroligue en 2011. Un énorme souvenir et un énorme engouement en Espagne.

Jasmina Rosseel aime la Coupe aussi. La Flandrienne a réussi le doublé avec Crack Blue Cats Ieper, champion de Belgique et victoire en finale de la Coupe de Belgique en 2012 avant son passage à KaBo.

Si Kangoeroes-Boom a comme remporté deux Coupes de Belgique et dispute sa 4e finale sur les cinq dernières éditions, Castors Braine dispute sa toute première finale dans une compétition nationale. Cela ne veut pas dire pour autant que les Brabançonnes ne disposent d'aucune expérience en la matière.

Thibaut Petit va disputer sa 5e finale dans une Coupe nationale, deux en Suisse avec Neuchâtel (et une avec les hommes ensuite), et une en France, et quelle finale ! remportée face à Bourges, l'ogre Tango, avec l'équipe d'Arras qui lui permettait d'aller chercher une qualification pour l'Euroligue. Menées de 19 unités à la reprise, les Arrageoises de Thibaut Petit l'avaient emportée à Paris. "La magie de la Coupe", souligne le Liégeois.

Marjorie Carpréaux, la capitaine, la connaît cette Coupe de Belgique. Elle l'a déjà remportée lors de son passage sous le maillot namurois.

Kim Mestdagh a goûté à la Copa de la Reina, comme Anke De Mondt avec Salamanque. L'ailière yproise de retour des Etats-Unis a passé un an à Zamora qui a déjoué tous les pronostics en début de saison pour décrocher une 4e place en championnat à mi-parcours, synonyme de qualification pour cette Copa que son club a eu l'honneur d'organiser.




Samedi 19 Avril 2014



Follow us also on
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram