Made in Belgium

Player of the Year 2015: Kim Mestdagh (Castors Braine) joueuse de l'année !

A une très large majorité devant Sara Leemans et Marjorie Carpréaux



A 25 ans, et deux saisons passées à Castors Braine, Kim Mestdagh aura explosé cette saison sous la houlette d'Ainars Zvirgzdins, élu coach de l'année. L'ailière flandrienne a été très largement plébiscitée par ses pairs pour devenir l'incontestable joueuse de l'année 2015 !



Kim Mestdagh a pris de la hauteur avec Castors Braine (photo: Fred Moisse)
Kim Mestdagh a pris de la hauteur avec Castors Braine (photo: Fred Moisse)
Kim Mestdagh, 25 ans, 1m78, a explosé cette saison pour sa deuxième saison à Castors Braine, développant et complétant son jeu sous la houlette de son coach letton Ainars Zvirgzdins. L'ailière de Ypres a tourné à 14,9 pts, 3,6 rebonds et 2.6 assist par rencontre en Coupe d'Europe qui a vu Castors Braine disputer la finale de l'Eurocup avec un match retour à Charleroi devant 6.500 spectateurs. Figure essentielle de la phalange brainoise, Kim Mestdagh aura en outre ajouté 14.5 pts et pris 4.1 rebonds par match en championnat où elle fut déterminante plus d'une fois.

C'était bien l'année de Kim Mestdagh, en forme de bout en bout de la saison dès le tournoi international de Blaye en France en préparation jusqu'en finale des play-off du championnat pour ajouter un second doublé Coupe-Championnat à son palmarès et un titre personnel qui lui fait très plaisir.

"C'est surtout que tu travailles toute la saison très dur et quand tu reçois quelque chose en retour pour tous les efforts que tu as fait, oui cela fait très plaisir", a expliqué Kim Mestdagh en partance pour Charleville-Mézières et le championnat de France la saison prochaine.

  • Kim Mestdagh a récolté 128 points devant Sara Leemans (Sint-Katelijne-Waver) 73 points et Marjorie Carpréaux, la capitaine de Castors Braine, lauréate la saison dernière.

Deux saisons inoubliables à Castors Braine (photo: Fred Moisse)
Deux saisons inoubliables à Castors Braine (photo: Fred Moisse)
"Quand on gagne un trophée, que ce soit la Coupe ou le Championnat, cela fait déjà très plaisir, mais recevoir ce prix aussi, c'est particulier parce que ce sont les joueuses et les coaches qui votent. Tu les côtoies toute l'année, ce sont tes adversaires et c'est une forme de reconnaissance que tu reçois."

Kim Mestdagh sait que la tâche sera ardue en France, mais elle estime que c'est le bon moment de tenter l'aventure après deux saisons à Castors Braine qui resteront, quoiqu'il arrive, très importante dans sa carrière. "J'ai appris beaucoup ici, j'ai connu plein de gens vraiment super, des supporters extraordinaires. Et puis nous formions une véritable équipe sur le terrain. Ce n'était pas grave si ta prestation était moins bonne, parce qu'il y a avait toujours une autre coéquipière qui prenait le relais et si la victoire était au bout du compte, peu importe si toi-même tu avais moins bien joué, c'était le plaisir de gagner ensemble. J'ai appris cela aussi cette saison, à être moins dure et moins sévère envers moi-même. J'ai complété beaucoup mon jeu. Avant, je n'étais 'qu''une shooteuse. Le coach (Ainars) m'a montré que j'étais capable de faire autre chose. Cela va beaucoup me servir pour la suite de ma carrière. Je remercie vraiment tous les gens des Castors de m'avoir permis de vivre tout cela."

Des trophées pargagés (photo: Fred Moisse)
Des trophées pargagés (photo: Fred Moisse)
Il restera cependant toujours le regret de ne pas avoir décroché la timbale en Eurocup. "Nous sommes toutes des battantes et nous voulons toujours gagner", ajoute encore l'ailière Ypres. "Quand tu vas jusqu'en finale en Eurocup, c'est pour la gagner, même si tu sais que tout ce qui est venu depuis les quarts de finale, c'était du bonus. Le plus dur vraiment quand le match a été fini, c'était de se dire que l'on ne pouvait plus rien y changer. Et encore maintenant, il n'y a plus rien à faire, cette finale, on l'a perdue, on ne sait plus la changer. Mais la campagne européenne a été vraiment exceptionnelle jusqu'au bout."

Kim Mestdagh espère aussi que l'ambiance à Castors Braine n'est pas si rare dans le basket et qu'elle pourra goûter encore à des expériences similaires et se dit en tous les cas prête à relever le défi du championnat de France avec Charleville-Mézières.

Classement du referendum - Player of the year 2015

1. Kim Mestdagh (Castors Braine) 128 points (33x 1re)
2. Sara Leemans (Sint-Katelijne-Waver) 73 (9x)
3. Marjorie Carpréaux (Castors Braine) 47 (10x)
4. Vreny Van Driel (Kangoeroes-Boom) 32 (3x)
5. Manu Mayombo (Liège Panthers) 20 (2x)
6. Miete Celus (Declercq Stortbeton Waregem) 10
7. Sien Devliegher (Declercq Stortbeton Waregem) 8 (1x)
8. Stephanie Dubuc (Belfius Namur) 8
9. Julie Allemand (Castors Braine) 8 (1x)
10. Jasmina Rosseel (Kangoeroes-Boom) 8
11. Jana Raman (Kangoeroes-Boom) 7
12. Heleen Adams (Jeugd Gentson) 4
13. Anne-Sophie Strubbe (Sint-Katelijne-Waver) 3 (1x)
14. Sarah Dochez (Spirou Monceau) 3 (1x)
15. Hatty Nawezhi (Spirou Monceau) 3
16. Shamira Linskens (Tulikivi Deerlijk) 2
17. Eveline Decroos (Basket Willebroek) 1
. Melissa Cornamusa (Spirou Monceau) 1
. Antonia Delaere (Kangoeroes-Boom) 1
. Angele Boucquey (Tulikivi Deerlijk) 1
. Kathy Wambe (Belfius Namur) 1
. Lara Gaspar (Declercq Stortbeton Waregem) 1

Le principe et le palmarès

Pour sa 9e édition, Basketfeminin.com organise le referendum de la basketteuse et de la jeune joueuse de l’année “Belgian Player and Young Player of the Year”, élues par ses paires. Pour la 6e fois aussi, Basketfeminin organise l’élection du « Coach de l’année » suivant la même formule.

Ce sont des les joueuses, les staffs et les dirigeants de notre basket féminin belge qui votent. Basketfeminin.com veut donner la parole aux joueuses et aux acteurs de l’élite féminine belge pour désigner celle(s) qui ont accompli à leurs yeux la plus belle saison.

  • Le palmarès
2015 Kim Mestagh, Julie Allemand (Young), Ainars Zvirgzdins (coach)
2014 Marjorie Carpréaux, Julie Allemand (Young), Thibaut Petit (coach)
2013 Hind Ben Abdelkader, Kyara Linskens (Young), Sven Van Camp (coach)
2012 Emma Meesseman, Julie Allemand (Young), Philip Mestdagh (coach)
2011 Emma Meesseman & Sara Leemans, Antonia Delaere (Young), Philip Mestdagh (coach)
2010 Sofie Hendrickx, Emma Meesseman (Young), Sven Van Camp (coach)
2009 Sofie Hendrickx, Julie Vanloo (Young)
2008 Nele Deyaert, Jana Raman (Young)
2007 Ilse Van den Vonder, Sara Leemans (Young)

Christian Detroz
02/05/2015