BNT Jeunes

Mondial U19 - Un deuxième succès (41-60) contre le Mali

Mardi face au Canada pour la première place du groupe



La Belgique s'est imposée une seconde fois dans ce championnat du monde U19 dimanche. Ce fut certes parfois laborieux par moment mais au bout du compte les Belges ont émergé pour aligner un deux sur deux.



Après son succès face à la France en ouverture samedi, la Belgique a pris la mesure du Mali dimanche pour aligner un deux sur deux pour un début de Mondial parfait. ".. a fini par prendre la mesure du Mali" serait-on tenté d'écrire. Tant il est vrai qu'il a fallu attendre les 5 dernières minutes pour respirer alors que le marquoir indiquait alors 41-45 et que ce fut laborieux par moments jusque là.

Les Belges se sont en effet retenues pour dieu sait quelles raisons face à une formation africaine certes très athlétique, physique, et pas maladroite du tout, mais auteur de beaucoup de fautes techniques qu'il aurait fallu provoquer beaucoup plus. A la place, les Maliennes sont restées dans le match à s'accrocher sans (presque) jamais lâcher comme contre le Canada la veille.

Plus d'infos, d'images et de photos sur le blog des Belges au Mondial U19

La première mi-temps comporte beaucoup de déchêts (15 pertes de balle à la pause pour les Belges, 5/11 aux lancers et 3/12 à 3 pts) et après quelques ratés dans les premières minutes, le Mali a pris confiance, restant surtout collé aux basques belges comme un sparadrap trop collant: 11-9 à la 10e, 14-13 à l'approche du quart d'heure.

C'est à chaque fois que les Belges allaient enfin en percussion dans la raquette malienne qu'elles purent prendre l'avance: 14-17. Avec Djeneba N'Diaye (9 pts), Awa Keita (8) ou Christine Dakouo (8) et Mariam Alou Coulibaly au rebond (10), le Mali avait montré qu'il était capable de rivaliser.

Astan Soumare ne tremblait pas d'ailleurs à trois points pour faire 28-27 à 10 secondes de la fin de la première mi-temps. Heureusement, Heleen Nauwelaers (13 points) faisait de même et la Belgique pouvait regagner les vestiaires en menant 28-30.

Mieux posées à la reprise, les Belges vont prendre une première fois 6 points d'avance (30-34) puis 30-36. Le Mali s'accrochait encore, mais l'on sentait qu'une petite accélération pouvait leur être fatale. Ce fut encore 39-41 à la demi-heure puis, donc, 41-45 à la 34e minute. Vint alors enfin cette bonne séquence qui donnait de l'air, définitivement, au clan belge avec enfin plus de percussions vers l'anneau adverse. Elise Ramette plantait en outre le seul trois points belges de la seconde période pour creuser l'écart. La Belgique allait finir sur un 0-13 qui forçait un score final de 41 à 60.

Heleen Nauwelaers finissait avec 13 unités au compteur, Julie Allemand avec un double-double pour 12 points et 12 rebonds (7 assists), Fauve Bastiaenssen rajoutait 7 unités et Serena-Lynn Geldof, sortie pour 5 fautes dans le money-time, 8. Eline Maesschalck était toujours indisponible.

Mali - Belgium U18 41-60
BOX SCORE

Pour revoir le match dans son intégralité


Christian Detroz
19/07/2015