BNT Jeunes

Une ouverture de Mondial idéale - Victoire des U19 contre la France

Un succès déjà très important 64 à 60 !



Difficile d'imaginer meilleure entrée en matière au championnat du monde U19 samedi à Chekhov. La Belgique s'est imposée 64 à 60 face à la France. Une victoire méritée, défensivement remarquable !



La Belgique l'a fait. Elle s'est imposée face à la France, vice-championne d'Europe U18, 64 à 60, pour entamer son championnat du monde U19 de la meilleure manière qui soit. Par un succès. Mérité en outre, bien construit surtout, avec en facteur X samedi Elise Ramette, l'un des 5 plus jeunes joueuses du tournoi. A 16 ans, la Flandrienne a épaté inscrivant 17 unités délivrant 5 assists, brillante défensivement et maître de ses nerfs avec un 7/9 aux lancers.

L'autre élément clé de samedi aura été Serena-Lynn Geldof, bien servie sous l'anneau, qui a planté 12 points toujours très précieux, bien briefée, longuement, par Ann Wauters avant la rencontre. Avec un bon début de match, l'on sentait déjà que quelque chose était possible face aux Françaises. Serena-Lynn Geldof, donc, par deux fois, puis une bombe et panier d'Heleen Nauwelaers faisait 7-5 avec une bonne pression défensive déjà. Un 7-0 plus tard, les filles d'Arvid Diels - hormis Eline Maescchalck (tendon d'Achille) - avaient résolument pris l'avance (12-7 à la 10e). La France restera muette très longtemps - plus de 5 mn - accumulant les fautes, car souvent prise de vitesse, ou surprise tout court à l'image de Camille Cirgue commettant une volontaire sur Laura Henket (9 pts, 5 rebonds et 7/7 aux lancers).

Tout savoir sur le blog des U19 au Mondial en Russie

Longue discussion d'avant-match entre Ann Wauters et Serena-Lynn Geldof
Longue discussion d'avant-match entre Ann Wauters et Serena-Lynn Geldof
A 14-7, la France était obligée de réagir. Elle le fera petit à petit pour repasser devant en toute fin de période. Ce fut 24-25 sur un 10-18 partiel à 2:31 du terme. Fauve Bastiaenssen fera 26-25, mais quatre lancers concédés dans les 40 dernières secondes autorisaient la France à mener 26-29 à la mi-temps.

Appréhendant le 3e quart temps, la Belgique a pourtant réalisé encore un fameux boulot. Alternant les défenses, elle gênait une équipe de France qui avait du mal à modifier son angle d'attaque. Derrière, Elise Ramette avait surpris, Sofia Ouahabi plantait aussi une bombe et la Belgique de mener 40 à 33. Ce sera toujours 45-33 à la demi-heure sur une interception et un panier facile on the buzzer. La capitaine belge, si elle ne scorait pas, faisait circuler le ballon (4 assist)s et captait au bout 10 rebonds.

Elise Ramette, des débuts tonitruants pour un premier Mondial
Elise Ramette, des débuts tonitruants pour un premier Mondial
L'écart atteindra même les 12 unités à l'entame de la dernière ligne droite (47-35). La France allait rappliquer par deux fois dare-dare sur un 0-6, mais entre les deux Serena-Lynn Geldof était passée une 6e fois par là et un panier bonifié de Laura Henket redonnait de l'oxygène à une équipe belge qui gardait en définitive le contrôle trouvant à chaque fois une solution. 52-46 donc, 55-46 sur une bombe de Elise Ramette, 58-49 sur une autre d'Eva Devliegher. Les Françaises reviendront très fort en scorant enfin à longue distance par Marylie Limousin, mais les mains belges ne trembleront pas.

Une première grosse perf' était au bout avec un succès 64 à 60. Très important d'un point de vue mathématique, très important pour la confiance en sachant qu'il y a moyen de jouer mieux encore. Il faudra cependant déjà confirmer dimanche, face au Mali, les bonnes dispositions entrevues et ne surtout pas croire que "c'est arrivé", afin de ne pas perdre le bénéfice de cette idéale entrée en matière.

Belgium U19 - France 64-60
12-7/26-29/45-33/64-60
BOX SCORE

Une première joie pour les Belges samedi à Chekhov
Une première joie pour les Belges samedi à Chekhov

Pour revoir l'intégralité de la rencontre


Christian Detroz
18/07/2015