BNT Jeunes

Les U18, 6es de l'Euro, à un souffle d'un championnat du monde

A une place du Mondial U19 à Udine l'an prochain



Les U18 d'Arvid Diels ont terminé 6es du championnat d'Europe à Sopron, en Hongrie, du 23 au 31 juillet. La Belgique est passée par tous les états d'âme au cours d'une campagne sous le signe du suspens et des rebondissements.



Un Euro à couper le souffle
Un Euro à couper le souffle
Après la 5e place des U20 à Matosinhos, la Belgique a terminé 6e du championnat d'Europe U18 à Sopron, manquant pour une place un billet pour le championnat du monde U19 à Udine, Italie, l'année prochaine. Les filles d'Arvid Diels devaient, il est vrai, composer avec la Hongrie, pays hôte, pour son dernier match de classement et pour le dernier ticket pour le Mondial U19. Les jeunes Belges ont bien tenu la distance en première période, mais les Hongroises n'ont pas laissé passer leur chance à domicile pour s'imposer 64 à 54 au grand damn de la Belgique.

C'est cependant en quarts de finale que la Belgique a loupé le coche. Face à la Lettonie, les U18 avaient bien le match en main à l'entame de la dernière ligne menant confortablement de 14 unités. Malgré le retour letton, les filles d'Arvid Diels et Sébastien Dufour ont encore eu l'occasion d'assurer leur place dans le dernier carré et leur place au Mondial, mais la fin de match est entièrement à l'avantage de la Lettonie et de Luize Septe auteur de 22 unités. La victoire finale 55-52 de la Lettonie, finalement 4e de cet Euro, privait les Belges d'une belle consécration.

Le site de l'évènement

Le profil de la Belgique

Ce quart de finale ne fut pas le seul match à rebondissements de la campagne belge. Si l'entrée en matière face à la Lituanie fut convaincante avec un succès 71-56, la partie face à l'Espagne, battue en finale par la France, fut plus difficile avec un lourd revers 70 à 40.

Le 3e match de poule face à la Serbie se devait de se terminer par un succès. Mission accomplie 74-52. Avec un système similaire à celui des U20, le 8es de finale devenait le match le plus important de la campagne. Toutes les équipes se qualifiaient pour le top 16, le classement du groupe orientant le 8e de finale. Un succès assurait du maintien et du top 8, un revers et c'était une plongée dans la lutte pour le maintien et les places 9 à 16.

Le duel face à la Croatie fut chaud. Billie Massey plantera 21 points, Laure Resimont le panier décisif à 7 secondes du terme pour une victoire sur le fil 61 à 59. malgré aussi un retour croate en fin de partie. Chaud. Donc.

Billie Massey (10,4 points par match, 5,7 rebonds de moyenne), Becky Massey (5,7 points), Laure Resimont (12,3 points), Laura Henket (15 points, 5e au ranking, 7,1 rebonds) ont été les plus en vue de ce championnat d'Europe côté belge où il aura manqué certainement une meneuse supplémentaire, Elise Ramette soignant son genou opérée des ligaments croisés.

Le premier match de classement pour les places 5 à 8 laissait encore un espoir de qualification pour le Mondial en Italie. Les Italiennes, qualifiées pour leur championnat du monde, ont donné des sueurs froides aussi en remportant le dernier quart temps (18-26), mais les Belges tenaient le bon bout en s'imposant 64 à 59.

La Française Alexia Chartereau a été désignée MVP. Elle est accompagnée dans le cinq du tournoi par l'Espagnole Naira Caceras, la Russe Raisa Musina (déjà dans le cinq de l'Euro U20 !), la Lettone Digna Strautmane, et la Hongroise Reka Lelik.


Les résultats des U18 à Sopron








La galerie photo de la FIBA


Christian Detroz
02/08/2016