BNT Jeunes

La Belgique, 5e de l'Euro U20 à Matosinhos

Julie Allemand dans le cinq du tournoi



Cinquième de l'Euro U18 en 2014 à ... Matosinhos, 6e du championnat du monde U19 à Moscou l'an dernier, la Belgique a confirmé sa place dans le top 5 à l'Euro U20 à Matosinhos pour une génération guidée par Julie Allemand, dans le cinq du tournoi au Portugal.



Nourrissant quelques ambitions avant d'aborder le championnat d'Europe U20 à Matosinhos, au Portugal, du 9 au 17 juillet, la Belgique a finalement conquis de haute lutte la 5e place au détriment de la France qu'elle a battue sur le fil 70 à 69 sur un panier d'Helene Nauwelaers, à 4 secondes du terme, auteur ce jour-là de 19 unités. L'ailière de Sint-Katelijne-Waver aura été l'un des fers de lance de la formation de Philippe Mestdagh qui bien plus que de reconduire son bail en division A, aura obtenu sa place dans le top 5, éliminée, avec les honneurs, par le champion d'Europe espagnol (58-50).


L'affaire avait pourtant bien mal commencé pour Philip Mestdagh, assisté de Jan Callewaert. Ses jeunes belges sont en effet passées à travers contre la Slovaquie, finalement reléguée au bout du tournoi, 51 à 39. Un jour catastrophique qui sert d'électrochoc contre la Russie (championne d'Europe U18 il y a deux ans au même endroit, mais privée cette fois, il est vrai de Maria Vadeeva). Le duel face aux Russes est de toute beauté même si la Belgique doit s'incliner 59 à 67. Le train est sur les rails et ce n'est pas la Turquie qui viendra le faire dérailler avec un succès convaincant 60 à 46 qui offre la Grèce en 8es de finale pour les U20.

La partie est certes dominée par les Belges mais le retour grec pimente une rencontre finalement remportée 62 à 58 par Julie Allemand & cie qui remportent le match presque le plus important du tournoi. Le nouveau système de qualification voyait en effet toutes les équipes passer le premier tour, celui de la phase de poules, pour disputer un 8e de finale qui les envoyait soit dans le top 8, soit dans la lutte pour la relégation (places 9 à 16, avec les trois derniers qui descendent: ce seront finalement la Grèce (!), la Slovaquie et l'Allemagne).

A la fois si proche et si loin

C'est donc un quart de finale face à l'Espagne qui attend la Belgique, sous le signe de la revanche après celui perdu, de peu, deux ans plus tôt, lors de l'Euro U18 sous la houlette d'Arvid Diels. L'histoire repasse à peu de choses près les mêmes plats. Les Belges font mieux que de la résistance, donnant même l'impression de pouvoir faire vaciller le futur champion d'Europe. Mais les détails qui manquent sont, toujours, au bout d'un si long chemin que l'historique formation à l'Espagnole maîtrise (presque) à la perfection. Victoire 58 à 50 de l'Espagne qui ira jusqu'au bout, battant l'Italie en finale au bout d'une finale exceptionnelle de rebondissements et de suspens par la grâce notamment de Cecilia Zandalasini, MVP du tournoi.

Qu'à cela ne tienne, les matches pour les places 5 à 8 débutent en fanfare par une autoritaire victoire belge contre la Pologne (75-40). Restait à parachever la campagne sur une bonne note. Et quelle bonne note ! Un succès 70 à 69 face à la France. Les Belges ont dominé les Françaises durant pratiquement toute la rencontre, se faisant pourtant remonter à 68-69 à 16 secondes du terme. Heleen Nauwelaers plantera le panier décisif à 4 secondes de la fin.

Julie Allemand sera élue dans le cinq de base du tournoi. Kyara Linskens aura réussi pas moins de cinq double-double en 7 joutes dans cet Euro U20 2016.

Les résultats et les stats








La galerie photo de FIBA.com


5 actions choisies par la FIBA: avec Kyara Linskens


Christian Detroz
23/07/2016