Sacrées championnes de Suède avec Lulea, Julie Vanloo et Sofie Hendrickx ont pris congé de leur équipe pour relever un nouveau défi. Ragusa et l'Italie pour Julie Vanloo, un retour en Belgique et Namur pour Sofie Hendrickx.


Après le titre en Suède, Julie Vanloo à Ragusa, Sofie Hendrickx à Namur
Une salle archi-comble (2.500 spectateurs), un petit tour en bus à étage dans la ville, un podium et une communion avec les supporters, l'on ne fête pas n'importe comment un titre à Lulea. Le club suédois a conservé son trophée de champion de Suède en venant à bout au terme de cinq manches épiques d'Udominate Umea.

Julie Vanloo, le chouchou du public suédois et Sofie Hendrickx en étaient. Les deux internationales ont savouré cette expérience atypique avant de se lancer un nouveau défi. L'Italie et Virtus Ragusa pour Julie Vanloo et un retour en Belgique, à Namur, pour Sofie Hendrickx.

S'il n'existe pas de Coupe nationale en Suède, toute l'attention est portée sur le championnat. Les cinq manches de la finale des play-off (best-of-5) se sont jouées en une semaine. Du mercredi au jeudi. 72-63, Lulea 1-0, 100-69, 1-1, 66-60, 2-1, 76-72 après prolongation, 2-2, et 76 à 51 pour la manche décisive à Lulea 3-2.

Julie Vanloo, 23 ans, 1m73, a enregistré une moyenne de 13 points et 4,3 assists par rencontre. Elle a été désignée "Artiste de l'année", joueuse la plus spectaculaire du championnat. Arrivée en cours de saison, en décembre, en provenance d'Angers, Sofie Hendrickx a rapporté 12,2 pts et 6,9 rebonds de moyenne à son équipe en Suède.


La saison s'est terminée par le titre de Mithra Castors Braine la semaine dernière, le troisième d'affilée des Brainoises. Au rayon individuel, Julie Allemand, draftée en WNBA le mois dernier, est sacrée joueuse de l'année.


Julie Allemand, joueuse de l'année, draftée en WNBA
Blessée dès la préparation à l'entame de cette saison, sa 2e sous la vareuse brainoise, Julie Allemand a fini l'exercice en boulet de canon. Revenue dans le giron en novembre, la meneuse liégeoise, 19 ans seulement, a refait sa place au sein de l'effectif de Jugen Vanmeerbeeck d'abord, de Philip Mestdagh ensuite. Au bout du compte, Julie Allemand a été sacrée joueuse de l'année lors du traditionnel referendum organisé par Het Nieuwsblad.

Avec 48 points, Julie Allemand a devancé au referendum Sara Leemans (43 points) l'artilleuse de Sint-Katelijne-Waver qui aura manqué la fin de saison, opérée au ménisque. Troisième sur le podium, Marjorie Carpréaux, le feu follet de Mithra Castors Braine, a récolté 28 points. Ann Wauters (Mithra Castors Braine aussi) a pris la 4e place (14 pts) et Manu Mayombo (Belfius Namur/10 pts) complète le top 5.

Sacrée Espoir de l'année la saison dernière, Julie Allemand aura en outre vu son nom être sorti de la draft WNBA le 14 avril dernier. En 33e position, Julie Allemand appartient désormais pour 3 saisons (avec option pour une saison) à Indiana Fever. Elle ne rejoindra pourtant pas sa franchise cet été, laissant Ann Wauters (Los Angeles Sparks) et Emma Meesseman (Washington Mystics) découdre à partir ce week-end pour le début de la saison WNBA.


Les play-down, au final pour l'honneur, ont été remportés par Jeugd Gentson devant Tulikivi Deerlijk et D-Glas-Oostende. Il n'y a pas de descendant cette saison, le Sparta Laarne va compléter l'élite la saison prochaine, 12e club en D1 !


Fort de sa 9e place à l'issue de la phase classique, Jeugd Gentson a remporté les play-down à 3 devant Tulikivi Deerlijk. Les deux formations rivales ont chacune remporté 3 matches et concédant une défaite, l'une contre l'autre d'ailleurs. D-Glas Oostende-Bredene termine en dernière position, mais les Ostendais poursuivront une seconde année au sein de l'élite. En position de descendant, leur place en division 1 est sauvegardée par le fait, selon une bien mauvaise habitude, qu'aucun club wallon de R1 ne s'est inscrit en play-off et ne veut donc monter.

D-Glas Oostende a accepté de continuer à jouer en division 1. Le club côtier sera rejoint par Sparta Laarne, champion émérite côté VBL en L1 après un long duel épique avec Aalst. La formation gantoise sera ainsi la 12e équipe en championnat en D1 la saison prochaine, qui retrouve pour son plus grand bien un nombre impair.

Sparta Laarne a accepté la montée avec le titre en poche et sera rejoint la saison prochaine par An-Sophie Strubbe (SKW), Steffi De Meyer (Brasschaat) et Ilse Deforche, de retour à Sparta Laarne après une saison à Jeugd Gentson et une autre à D-Glas Oostende Bredene.


Mithra Castors Braine a conquis sa troisième étoile. Un troisième titre de champion de Belgique d'affilée pour des Brainoises victorieuses en deux manches et sacrée, une 3e fois aussi, dans l'antre de Namur mercredi dernier.


Un troisième titre de suite pour Mithra Castors Braine, fêté à Namur (photo: EDA)
Un troisième titre de suite pour Mithra Castors Braine, fêté à Namur (photo: EDA)
Pour la troisième fois de suite, Mithra Castors Braine est devenu champion de Belgique au Hall Octave Henry. Les filles de Philip Mestdagh ont été gagner à Namur mercredi dernier 75 à 84 entérinant en deux manches la finale des play-off. Trois jours plus tôt en effet, les Brainoises avaient engrangé le premier point à domicile devant plus de 1.000 spectateurs, 73 à 63.

Deux rencontres au scénario à peu près similaire avec un début de match équilibré une accélération de Mithra Castors Braine distançant son adversaire d'une dizaine de points et des Namuroises qui joueront au yo-yo derrière leurs rivales, se rapprochant tout près mais jamais assez que pour venir changer le cours de la partie. Mithra Castors Braine prenait ainsi sa revanche sur une finale de Coupe de Belgique perdue face aux filles de Sébastien Dufour qui prend ainsi congé de son groupe avec ce trophée et une finale de championnat. Une page est tournée côté namurois.

Philip Mestdagh a conquis à titre personnel son deuxième titre de champion après celui décroché en 2012 avec Crack Blue Cats Ieper. Si les Namuroises, après un tout début de saison chahuté marqué par le remplacement de trois joueuses, ont pu se concentrer sur l'essentiel, l'aspect sportif, à partir de janvier avec une Coupe au bout du compte, Mithra Castors Braine aura vécu une saison difficile, très difficile et assez paradoxale.


Résultats des quarts de finale, demi-finales et finale des play-off (best-of-3) de la saison 2015/2016.


Game 1: Mithra Castors Braine - Belfius Namur 73-63
BOX SCORE
PLAY BY PLAY

Game 2: Belfius Namur - Mithra Castors Braine 75-84
BOX SCORE
PLAY BY PLAY

  • Mithra Castors Braine champion de Belgique


Une seconde fois vainqueur de Spirou Monceau, 59-63 à la salle Ballens jeudi, Sint-Katelijne-Waver a conquis sa place en demi-finales des play-off. Le dernier carré est connu.


Sint-Katelijne-Waver écarte Spirou Monceau pour aller en demi-finale
Sint-Katelijne-Waver a arraché au bout du suspens sa place en demi-finales des play-off en allant s'imposer une seconde fois à Spirou Monceau jeudi soir. Les Malinoises étaient privées d'Aline Verlest qui avait fait si mal aux Carolos lors de la première manche avec 23 points au compteur dont 6 paniers à trois points.

Spirou Monceau, si mal parti à SKW dimanche, a cette fois bien négocié son entame de match pour prendre les commandes et mettre son adversaire sous pression. Spirou Monceau a mené 23-17 avant de voir les filles d'Arvid Diels planter un 2-11 pour repasser devant 25-28. Les deux formations ne vont alors plus se quitter, s'offrant un chassé-croisé jusqu'au bout du suspens. De 33-34 à la pause, à 49-48 à la demi-heure, les filles de Vincent Bouffioux avaient entre les deux repris six points d'avance (43-37) gommés encore par les Malinoises.

A 55 partout avec encore 3mn30 à jouer, Fauve Bastiaenssen plantait une bombe qui portait SKW devant. Avec Laure Resimont et Evelien Peuters, Sint-Katelijne-Waver creusait un petit écart que les Carolos n'allaient plus réussir à boucher dans le sprint final. Laure Resimont finira avec 18 unités au compteur (9 rebonds) et Heleen Nauwelaers avec 16 (9 rebonds). Malgré les efforts de Sofia Ouahabi (19 pts) notamment, d'Enya Zadra (13) ou Adina Stoeidin (10), les Moncelloises sont éliminées laissant Sint-Katelijne-Waver rejoindre les demi-finales face à Mithra Castors Braine.

L'autre demi-finale opposera Declercq Stortbeton Waregem à Belfius Namur.


Lulea a remporté son premier match des demi-finales des play-off dans le championnat de Suede, 95 à 74 face à Alvik avec 21 points pour Julie Vanloo (3/4 à 2pts, 4/8 à 3pts, 3/3 LF) en 25 minutes et 10 (5/7 à 2pts) pour Sofie Hendrickx en 26 minutes. BOX SCORE

Deuxième joute entre Lulea et Alvik (best-of-5) lundi à Alvik.


1 ... « 436 437 438 439 440 441 442 » ... 769
Latest tweets
Basketfeminin.com : A vos agendas ! Voici le calendrier de la saison 2016/2017 en division 1 avec un retour... https://t.co/K3khcEJ6oK https://t.co/W5CLpSr04c
Basketfeminin.com : Après une défaite à Rome contre l'Australie https://t.co/FAb7rFN2Ql la Belgique finit par un succès en Italie 62-64 https://t.co/SfCpPa8CoL
Basketfeminin.com : La Belgique s'est inclinée 57-61 à Pomezia face au Cameroun jeudi. Ce soir (18h00), c'est contre l'Australie https://t.co/ofHzNSuZfI
Basketfeminin.com : Un petit briefing d'avant-match vite fait bien fait.. https://t.co/5yvU6xVVLc
Basketfeminin.com : Après le titre en Suède, Julie Vanloo à Ragusa, Sofie Hendrickx à Namur: Sacrées... https://t.co/ha07CWN45j https://t.co/hbNGJEEaM5
Gallery
Young Cats / PEAC Pecs 3169
Declercq Storbeton Waregem / Basket Willebroek 0045
Young Cats / Wasserburg (All) 2014 9456
Declercq Storbeton Waregem / Basket Willebroek 0010
Young Cats / Wasserburg (All) 2014 9577
DSC_5087
Eurocup - Castors Braine à Charleville 111
Young Cats / PEAC Pecs 4301
Young Cats / Wasserburg (All) 2014 9388
Facebook