Tulikivi Deerlijk, face à Declercq Stortbeton Waregem, et Sint-Katelijne-Waver, à Kangoeroes-Boom, ont prolongé les quarts de finale des play-off proposant mercredi deux nouvelles "belles" joutes.


Kim Snauwaert (Tulikivi Deerlijk) face à Shanavia Dowdell (Waregem) - Photo: Eddy Lippens
Kim Snauwaert (Tulikivi Deerlijk) face à Shanavia Dowdell (Waregem) - Photo: Eddy Lippens
Tulikivi Deerlijk n'avait rien à perdre face à ses voisines vendredi. Les filles de Benny Mertens se sont lâchées pour non seulement tenir la dragée haute à Declercq Stortbeton Waregem, mais pour réussir au bout l'exploit de leur saison avec une victoire 71 à 67 sur les filles de Marc Foucart obligées de recourir à une belle pour rejoindre les quarts de finale et Namur comme adversaire. Mercredi, au Treffer, Declercq Storbeton Waregem aura l'avantage du terrain à nouveau, mais comme dans le cas de cette deuxième manche, Deerlijk évoluera sans pression et pourra se faire plaisir avec l'espoir de réussir un second exploit. Il va falloir aux joueuses de Waregem ne pas trembler au moment de conclure.

De quoi prolonger aussi un peu l'aventure pour Angèle Boucquey qui s'arrêtera à l'issue de la saison.

L'autre "belle" de mercredi mettra aux prises Sint-Katelijne-Waver à Kangoeroes-Boom. KaBo avait dominé la première manche au Heiveld. Cette fois, les Malinoises d'Arvid Diels ont trouvé les solutions. C'est surtout aussi en défense que le match s'est joué vendredi et si Kangoeroes-Boom s'est accroché tout au long de la rencontre, c'est bien Sint-Katelijne-Waver qui a pratiquement eu toujours l'avantage, de peu certes, mais un point suffit. Avec ce 59-60 en bout de course, SKW contre-breake KaBo pour obliger les Anversoises à une troisième manche dans les installations du TC Heiveld. Sint-Katelijne-Waver a repris la main et retrouvé le moral.

"Dommage que c'est justement lors de cette rencontre que trois de mes titulaires ont joué leur plus mauvais match de la saison", regrettait Gerrit Driessens dans la presse néerlandophone. "C'est une défaite amère et il y a du boulot pour remettre tout le monde d'aplomb pour la belle de mercredi."

"Nous avons fait ce que nous avions à faire et nous nous retrouvons mercredi pour la belle avec l'avantage du terrain", lâchait Arvid Diels de son côté dans la presse néerlandophone et qui donne rendez-vous mercredi à 20h30 au TC Heiveld pour une place en demi-finale face à Castors Braine. "Après la lourde défaite de la première manche, il était difficile de penser que nous allions poursuivre notre route. Maintenant, cette équipe est composée à 60 % de cadettes et il était logique que Sara Leemans et Anne-Sophie Strubbe prennent leurs responsabilités. Il faut souligner le match plus que méritant d'Anneleen De Baets. Nous nous sommes moins focalisés sur l'aspect psychologique, mais plus sur l'aspect tactique, ce qui est plus facile avec les jeunes. Après le match tout le monde était déjà motivé pour s'entraîner dès le lendemain."

Le reportage de RTV


Tulikivi Deerlijk a forcé Declercq Stortbeton Waregem à la belle vendredi. La 3e manche se joue ce soir (20h30) au Treffer prolongeant pour au moins encore un match la carrière d'Angèle Boucquey, 20 ans après ses débuts en minimes Blankenberge. Retour sur une carrière qui n'est peut-être, espérons-le, pas finie !


Angèle Boucquey à Waregem sous le maillot de Deerlijk, deux clubs où elle a passé la majeure partie de sa carrière (photo: Eddy Lippens)
Angèle Boucquey à Waregem sous le maillot de Deerlijk, deux clubs où elle a passé la majeure partie de sa carrière (photo: Eddy Lippens)
La division 1 va encore perdre l'un de ses bastions. Angèle Boucquey s'arrête. Espérons que cela ne soit juste que pour une seconde maternité avant que le virus, si tenace, ne ramène sur les parquets, l'ailière flandrienne de 34 ans. Ce soir, elle disputera la troisième manche, décisive, des quarts de finale de play-off avec son club de Tulikivi Deerlijk à Declercq Stortbeton Waregem, là où elle aura conquis deux titres de champions, en espérant prolonger encore peu une carrière qui a débuté il y a juste 20 ans lorsque l'ailière flandrienne prenait le ballon pour fouler les terrains de Blankenberge, en minimes.

"La victoire vendredi face à Waregem était en effet un peu inattendue, mais nous l'avons bien mérité et je pense que tout le monde chez nous, que ce soit le comité, le staff ou les joueuses, l'avons bien savoué. Certainement parce que pour Deerlijk, c'est la première fois depuis bien longtemps que l'on parle de play-off et puis, c'est vrai, contre le voisin de Waregem.. cela ne pouvait tomber mieux. Nous avions entamé la saison avec un seul objectif, jouer les play-off et cela a réussi. Tout ce qui est venu ensuite, ce n'est que du bonus, comme cette demi-finale de Coupe de Belgique."


Pour la 24e année, Marc Deheneffe organise des stages de perfectionnement à Braine-l'Alleud et Malonne durant les vacances de Pâques et durant l'été.


24e édition des stages Marc Deheneffe pour Pâques et cet été
Les stages sont adressées aux filles et garçons évoluant dans un club, entre 7 et 18 ans, en internat (à partir de 9 ans) ou externat.

Les poussins, benjamins, pupilles, minimes et cadets pourront revisiter tous les secteurs de jeux et devenir plus performants sous la direction de coaches diplômés et entraîneurs de jeunes.

Pour tous renseignements sur les stages adsl à Pâques et en juillet à Malonne, et en août à Braine-l'Alleud dans la brochure ci-dessous ou sur le site www.adslstages.be et au 081/61.18.40


Les anciennes gloires du basket féminin se sont données rendez-vous le 16 mai à Eghezée. Elles disputeront match de gala dédié à Katarina Safaritova qui vient en aide à une petite fille touchée par la maladie.


Les anciennes gloires du basket féminin continuent de se retrouver. Cette fois, ce sera le 16 mai à Eghezée. D'anciennes joueuses ont décidé de se réunir à intervalles réguliers. Le prochain rendez-vous est fixé à la mi-mai avec un match de gala dédié à Katarina Safaritova (ex-Pont-de-Loup) qui vient en aide à une petite fille frappée par la maladie.

"Quelques pièces en moins en poche ne changeront rien à notre vie, mais pourront changer celle de ce sourire", explique Véronique Framerée à l'initiative du projet avec Karine Kramazou. "Katarina Safaritova fait fait son possible pour récolter des fonds afin que ce petit ange, dont elle est proche, bénéficie d une chambre stérile".

Des dons peuvent être versés au compte BE 74 063036469207 - Kramazou Karine - 21 rue du chemin vert à 6460 CHIMAY avec la communication 'Katarina Safaritova'.


Louise-Marie Platteau évoluera la saison prochaine dans les rangs de Tulikivi Deerlijk où elle accompagne notamment Lisa Foucart.


Lolo Platteau en route pour Deerlijk (photo: Jeugdgenston.be)
Lolo Platteau en route pour Deerlijk (photo: Jeugdgenston.be)
Lolo Platteau quittera Jeugd Gentson où elle a été formée à l'issue de la saison pour porter la saison prochaine les couleurs de Tulikivi Deerlijk. La meneuse gantoise, 20 ans le 17 mai prochain, 1m71, championne d'Europe U18 en 2011 avec Benny Mertens qu'elle retrouve donc en terre flandrienne accompagne ainsi Lisa Foucart qui effectue aussi le même chemin.


Marjorie Carpréaux et Sidney Spencer ont prolongé à Castors Braine la saison prochaine, ont annoncé les dirigeants brainois vendredi soir lors de la fête organisée pour saluer les finalists de l'Eurocup, à Braine-l'Alleud.


Marjorie Carpréaux (photo: Fred Moisse)
Marjorie Carpréaux (photo: Fred Moisse)
Dans la foulée de sa finale européenne, Castors Braine a annoncé la prolongation de contrat de Marjorie Carpréaux, 27 ans, 1m65, la meneuse brainoise. Revenue en Belgique via Houthalen, la capitaine de Castors Braine l'est devenue dans la foulée avec Thibaut Petit décrochant le doublé Coupe-Championnat la saison dernière. Ce sera donc sa troisième saison d'affilée sous la vareuse brabançonne.


Vendredi night fever ! Tulikivi Deerlijk force l'exploit en s'imposant 71 à 67 face à Declercq Storbeton Waregem et force une belle. Même chose pour Sint-Katelijne-Waver qui contre-break KaBo 59-60 avant la belle à SKW ! Dimanche, importantissime victoire de Spirou Monceau à Houthalen en play-down.


SKW a fait le contre-break (photo: King Chan)
SKW a fait le contre-break (photo: King Chan)
Soirée de feu en quarts de finale de play-off vendredi soir. Les deux derbies ont accouché d'une surprise avec surtout côté flandrien la victoire de Tulikivi Deerlijk sur Declercq Stortbeton Waregem 71 à 67. Battues 78 à 49 à Waregem dimanche dernier, les filles de Benny Mertens savaient qu'une victoire ne fut-ce que d'un point prolongerait encore leur aventure dans ce championnat de toute beauté pour elles. Après un 11-20 dans le premier quart temps, les filles de Marc Foucart - avec Shanavia Dowdell (22pts, 13 rbds au bout du compte), Miete Celus (14) et Loyce Bettonvil (11) - pensaient bien filer vers une qualification en deux manches pour les demi-finales. Mais Tulikivi Deerlijk s'est rebiffé pour planter un 20 à 8 dans le deuxième quart semant le doute chez leurs voisines. Kim Snauwaert plantera au final 17 points, Silke Storme 14 et Nele Poffyn 11. Angèle Boucquey rajoutant 9 points pour 7 rebonds. Si Waregem reprenait bien, le dernier quart fut à l'avantage de Deerlijk (24-17) qui l'emportait 71 à 67 pour se faire la belle et forcer une troisième manche, décisive, mercredi au Treffer.

Tulikivi Deerlijk - Declercq Stortebeton Waregem 71-67
BOX SCORE
PLAY BY PLAY
Declercq Stortbeton Waregem et Tulikivi Deerlijk sont à égalité 1 à 1
La galerie photo d'Eddy Lippens

L'autre derby, anversois, a tenu toutes ses promesses avec une Sint-Katelijne-Waver qui a trouvé des solutions face à KaBo, autoritaire lors de la première manche en terre malinoise. Les filles de Gerrit Driessens y avaient réussi le break en menant 1 à 0. SKW a réussi le contre-break grâce à un gros match. Sara Leemans aura planté 23 points (pour 11 rebonds) alors qu'Anne-Sophie Strubbe ajoutait 18 unités, dont un panier et le lancer pour passer de 59-57 à 59-60 au coup de sifflet final forçant Kangoeroes-Boom à revenir en terre malinoise mercredi pour décider de la place dans le dernier carré. Les filles de Gerrit Driessens ont du constamment, pour ainsi dire, courir après le score, même si l'écart a toujours été infime et au maximum de 8 unités malgré les efforts de Vreny Van Driel (18 pts), Antonia Delaere (13) ou LaToya Drake (11).

Kangoeroes-Boom - Sint-Katelijne-Waver 59-60
BOX SCORE
PLAY BY PLAY
Kangoeroes-Boom et Sint-Katelijne-Waver sont à égalité 1 à 1

Samedi, Belfius Namur a été le premier à se qualifier pour le dernier carré en s'imposant une seconde fois (38-83) face à Liège Panthers. Les Namuroises retrouveront le vainqueur de Declercq Stortbeton Waregem/Tulikivi Deerlijk en demi-finales.

Liège Panthers - Belfius Namur 38-83
BOX SCORE
PLAY BY PLAY
Belfius Namur remporte la série 2 à 0

Dimanche, Castors Braine s'est imposé 56 à 76 à Jeugd Gentson et attend son adversaire en demi-finale, soit KaBo, soit SKW. Sideny Spencer a mis 19 points pour les Brainoises, Kim Mestdagh 10 et Ana Radovic a rajouté 11 points. Pour la jeune intérieure serbe, il s'agissait là de son dernier match en Belgique. Pigiste durant le temps de la Coupe d'Europe, Ana Radovic a vu son contrat s'achever dimanche. Côté gantois, les deux joueuses en partance pour Deerlijk la saison prochaine ont scoré avec 17 unités pour Lolo Platteau et 11 pour Lisa Foucart.

Jeugd Gentson - Castors Braine 56-76
BOX SCORE
PLAY BY PLAY
Castors Braine remporte la série 2 à 0

  • Importante victoire de Spirou Monceau, en déplacement !
En play-down, pour le compte de la 2e journée, Basket Willebroek s'est imposé 40 à 46 au CEP Fleurus laissant les filles d'Erik Cleymans lanterne rouge et dans une situation qui n'augure rien de bon pour le maintien en division 1.

CEP Fleurus - Basket Willebroek 40-46
BOX SCORE
PLAY BY PLAY

Dimanche, Spirou Monceau a conquis sa deuxième victoire de la saison en déplacement. Les Moncelloises ont été gagner à Houthalen 56 à 65 pour engranger un second succès en play-off et faire déjà un pas sans doute désicif vers un nouveau bail au sein de l'élite. Privé de Hatty Nawezhi, malade, le noyau de Vincent Bouffioux s'en est sorti avec Charlotte Ippersiel (19 pts), Marie Hamaide (14), Sofia Ouahabi (11) et Sarah Dochez (11), notamment. Côté limbourgeois, les efforts de Annelies Blommaers, Jaleesa Maes et Nathalie Smolders, 12 points chacune, n'ont pas suffi.

DBC Houthalen - Spirou Monceau 56-65
BOX SCORE
PLAY BY PLAY


1 ... « 319 320 321 322 323 324 325 » ... 655







Latest tweets
Basketfeminin.com : Exclusif: la Belgique candidate à l'organisation de l'Euro-2017 !: La Belgique est l'un des trois candidats à... http://t.co/IkT4Nenwvq
Basketfeminin.com : BREAKING NEWS: La Belgique candidate à l'organisation de l'Euro-2017 !
Basketfeminin.com : TV - Play-off - Deux "belles" joutes encore en quarts de finale: Tulikivi Deerlijk, face à Declercq Stortbeton... http://t.co/vbFGRU9z3U
Basketfeminin.com : Angèle Boucquey (Tulikivi Deerlijk) marque un deuxième baby-stop: Tulikivi Deerlijk a forcé Declercq Stortbeton... http://t.co/xghgzA9H40
Basketfeminin.com : Miete Celus prolonge à son tour à Declercq Storbeton Waregem: Declerq Storbeton Waregem poursuit la construction... http://t.co/DZ4RJeOCM1
Gallery
Young Cats / PEAC Pecs 3406
Young Cats / PEAC Pecs 3432
Young Cats / Wasserburg (All) 0120
Basket Willebroek vs Liège Panthers  6
DSC_5512
Castors Braine - TV Com 32
Young Cats / PEAC Pecs 3073
Young Cats / Wasserburg (All) 2014 9121
Young Cats / Wasserburg (All) 0147
Facebook