- - - - Le blog-notes de Nathalie Lesdema - - - -
Vendredi 23 novembre - ELODIE MICHALON…
Mais qui est-elle ? Inconnue du grand public, chez nous, en Provence et plus spécialement durant nos entraînements, son nom résonne sans cesse, porté par la voix de notre entraîneur...

Elodie Michalon… elle nous vient de la Loire et plus particulièrement de Roanne. Ville célèbre de part son bassin textile d’antan, et qui a aussi vu sa réputation touristique et gastronomique s’étoffer avec ce restaurant de renommée mondiale : “ Trois Gros “. Je me souviens qu’entre deux stages de l’équipe de France ou entre deux tournois internationaux, être venue déguster ce fameux saumon à l’oseille, suivi d’une farandole de desserts, tous ces petits mets étaient aussi bons les uns que les autres.

Comment pourrait-on omettre de parler de l’institution qu’est le basket dans cette ville, avec son club masculin, je veux bien sûr parler de la CHORALE ROANNE BASKET. Club où nous les filles ne pouvons avoir notre place car c’est un patronage. Je crois que l’histoire du club veut que ce soient des prêtres du Faubourg Mulsan qui eurent l’idée de créer le club, qui, il y a une dizaine d’années encore ou un peu plus, s’appelait GROUPE SPORTIF CHORALE MULSAN DE ROANNE … Je vous l’accorde, un peu long mais tel était le nom du club. Avec le temps et la venue du marketing, je pense qu’il a fallu trouver un nom plus court et de plus facile à retenir.

On ne peut pas parler de Roanne sans parler de sa fierté pâtissière locale: la praluline. La praluline est une brioche fourrée de pralines préalablement trempées dans un nappage ou une espèce de glaçage , qui, je peux vous assurer vous fera remettre en cause toutes brioches diversement fourrées que vous auriez pu gouter jusque là. Le secret de cette équation parfaite est toujours bien gardé par la maison Pralus.

Elodie Michalon, Elodie Michalon…, je veux être sûre que vous n’oublierez pas son nom. Elle évolue avec notre équipe de Nationale 3 mais participe essentiellement aux entraînements de notre équipe professionnelle. Hier soir lors de notre défaite en Eurocup face aux Espagnoles de Gran Canaria, elle était sur le banc avec nous et en tenue, “ dixième homme “ du soir !

Je nourris l’amer regret que nous n’ayons pu élever notre niveau de jeu face aux Espagnoles afin de permettre à Elodie Michalon de rentrer dans de bonnes conditions. Le match fut toujours très serré et nous avons cherché à gagner car en ce moment, nous restons demandeuses et boulimiques de victoires.

Pour ma part, je tiendrai compte dans un futur plus que proche (72h), des commentaires qui se firent après le match… Je pense que l’objectif du club reste le championnat.

Demain, entraînement le matin puis départ pour Arras. Encore un match qu’il faudra aller chercher dans la douleur.

A part ça ? La douceur est enfin de retour. Vents et pluies ont cessé de prêter main forte au mauvais temps. On retrouve le plaisir de se promener le matin à travers les étals de fruits et légumes du marché permanent du centre ville, marché pleins de couleurs tout comme notre belle région de Provence.

A très bientôt


Nathalie

Nathalie Lesdema
Rédigé par Nathalie Lesdema le 24/11/2007 à 14:57


Fuseau horaire
France

Martinique -6h