Accueil
Envoyer à un ami
Partager
Made in Belgium

Vincent Bouffioux ne sera plus le coach de Spirou Monceau la saison prochaine

Avec le sentiment du devoir accompli


Vincent Bouffioux a annoncé à son groupe et à son président qu'il ne serait plus le coach de Spirou Monceau la saison prochaine. Le mentor des Carolos s'en explique.



Vincent Bouffioux ne sera donc plus le coach de Spirou Monceau la saison prochaine. Et cela n’a rien à voir avec la lourde défaite des Moncelloises à Declercq Stortbeton Waregem samedi (87-35) ni d’ailleurs avec des objectifs présumés révisés à la baisse selon le président carolo en fonction des impératifs financiers. “Je ne serai plus coach parce que je ne suis pas en accord avec la façon de fonctionner. J’ai une manière de travailler qui ne correspond plus avec la manière dont fonctionne le comité. Il y a trop de divergences entre le côté sport comme je le vois et la gestion du club pour que nous puissions continuer ensemble.”

Vincent Bouffioux l’a annoncé il y a 15 jours à son groupe et son président avec, quoiqu’il arrive, le sentiment d’avoir accompli son travail et réalisé plusieurs de ses objectifs. “Le but était de faire mieux que la saison dernière. Nous sommes déjà assurés d’une place en play-off. Si nous gagnons encore deux matches, nous avons une chance d’être 5e, ce qui serait bien au-dessus de ce qui était souhaité. Des résultats conquis avec deux étrangères qui ont progressé, ce qui me pousse à dire que l’environnement et le cadre de travail y était propice. A côté de cela il y a deux joueuses de maturité et le reste ce sont des jeunes et des cadettes qui ont acquis du temps de jeu. C’était l’objectif aussi.”

Dita Rozenberga et Adina Stoeidin ne devraient pas être conservées la saison prochaine et l’avenir de Vincent Bouffioux reste à définir.

“Je sais que l’on me cite avec insistance à Namur. C’est flatteur, car après deux saisons dans le giron féminin, être annoncé à Namur, oui c’est flatteur. En outre, quand un club pro marque son intérêt, il serait sot de ne pas s’arrêter pour écouter leur projet. Mais pour le reste nous verrons bien”, confiait encore Vincent Bouffioux pressenti effectivement pour succéder à Sébastien Dufour à la tête de Belfius Namur. Cité aussi comme candidat, son adjoint, Jan Callewaert et … Ainars Zvirgzdins, le coach letton de Mithra Castors Braine la saison dernière, qui n’exclut en rien un retour en Belgique, mais qui n’a pas encore arrêté son choix pour la saison prochaine.

La défaite à Waregem est lourde d’un point de vue mathématique, mais elle ne remet rien en question. Les deux prochaines rencontres sont primordiales pour les Moncelloises qui reçoivent Tulikivi Deerlijk vendredi (BIEN vendredi) et qui vont à Jeugd Gentson ensuite. “Si nous gagnons ces deux rencontres, nous serions 5e. Après tout est possible, dans des duels, par exemple avec SKW”, concluait Vincent Bouffioux.


Lundi 29 Février 2016




Follow us also on
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram