A l'étranger

Valence - Champion d'Espagne

Valence décroche le titre à Barcelone 52-64 lors de la troisième manche



Et un, et deux ... et trois - zéro, Valence est allé s'imposer 52 à 64 mardi soir à Barcelone. Valence l'emporte trois à zéro pour décrocher un troisième titre en quatre saisons et reprendre surtout son bien aux Catalanes qui lui avaient subtilisé l'an dernier.



Campeon

www.ligafemenina.com
www.ligafemenina.com
www.ligafemenina.com
www.ligafemenina.com
Ros Casares Valence, emmené par Domingo Diaz, a réussi le triplé espagnol cette saison. Après la Superligue, la Copa de la Reina, Valence a conquis le titre récupérant son bien des mains du Barça, champion en titre.

Autour de Trisha Fallon, Amaya Valdemoro, Lucienne Berthieu, le groupe de Diaz s'est imposé 52 à 64 lors de la troisième manche décisive mardi soir en terre catalane, en menant presque l'entièreté de la rencontre.

Barcelone - Valence 52-64
13-16/ 12-16/ 11-17/ 16-15
Barcelone: Gallego 2, Palau 8, Sánchez 12, Congreaves 5, De Souza 17, puis Reid 8, Hendri
Valence: Aguilar 14, Holland 6, Valdemoro 10, Berthieu 7, Fallon 13 puis Pons, Hicks 4, Fernández 10




Pour la deuxième fois, Valence s'est imposé face à Barcelone 75 à 68 pour mener 2 à 0 dans cette finale du championnat d'Espagne. Dimanche, la partie a été tout aussi serrée que vendredi soir. Barcelone est même monté à 36-43 avant de voir une intenable Amaya Valdemoro sortir le grand jeu avec la collaboration de Trisha Fallon et Kedra Holland.

Valence - Barcelone 73-68
20-23/ 16-20/ 23-9/ 16-16
Valence: Aguilar, Holland 15, Valdemoro 26, Berthieu 13, Fallon 10, puis Pons, Fernández 6, Hicks
Barcelone: Gallego 11, Palau 12, Sánchez 13, Congreaves 12, De Souza 4, puis Hendri 15, Reid 4, Rovira

La première manche

Le pavillon de la Fuente de San Luis garni de 2.500 spectateurs a vu Valence souffrir pour l'emporter 73 à 68 face aux tenants du titre de Barcelone et mener 1 à 0 en finale de la Liga espagnole vendredi soir.

L'équipe de Domingo Diaz a cherché dès le début du match la rapidité de Berthieu et Fallon dans la raquette lui permettant de mener 9-4 (3e). Initiative contestée par De Souza côté Barça, mais la bonne défense locale et les contre-attaques de Aguilar et la précision au-delà des 6m25 de Valdemoro a permis à Valence de conserver son avantage 16-9 (5e).

La riposte catalane n'allait pas tarder. Elle est venue des mains de Sandra Gallego et Laia Palau obligeant Diaz au temps mots: 23-26! Le second quart commençait par quelques imprécisions de part et d'autre jusqu'au retour au jeu de Valdemoro, épaulée par Holland. Valence reprenait les devants au repos 41 à 37.

Le troisième quart voyait Valence offrir un récital offensif avec Berthieu et une solide défense autour de Elisa Aguilar: 47-39. La partie est montée en intensité et Valdemoro en puissance pour porter l'écart à 10 points 51à 41. Le sursaut d'orgueil catalan est spectaculaire avec un 3-11 qui relance complètement la partie. 54-55. Les deux formations se tiennent jusqu'à 61 partout. Valdemoro et Holland plantent enfin un 8 à 0 qui offre la victoire à Valence. Barcelone est loin d'avoir dit son dernier mot, c'est clair. Deuxième manche dimanche à 12h30 à Valence!

Valence - Barcelone 73-68
23-26/ 18-11/ 13-18/ 19-13
Valence: Aguilar 3, Holland 10, Valdemoro 22, Fallon 10, Berthieu 19, puis Fernández 9, Pons
Barcelone: Gallego 12, Palau 21, Sánchez 9, Congreaves 5, De Souza 10, puis Reid 11, Rovira, Hendry

www.ligafemenina.com

Trisha Fallon, danger pour le Barça
Trisha Fallon, danger pour le Barça
Le championnat espagnol ressert le même plat depuis quatre saisons. Une finale entre Valence et Barcelone. Si Ros Casares a remporté les deux premiers duels et, donc, deux titres de champion, les Catalanes sont tenantes de la Liga après avoir battu l'an dernier leur principale rivale dans la compétition ibérique. Dès ce soir (20h30), la première manche à Valence verra les filles de Domingo Diaz affronter une formation de Barcelone qui ne part pas avec l'étiquette de favorite. Comme l'an dernier...

L'heure de la revanche a sonné pour Valence. Si nous ne gagnons pas,, souligne Domingo Diaz, le coach de Ros Caceres, Ce sera un échec. C'est clair net et précis pour une formation qui a déjà remporté la Supercoupe et la Copa de la Reina cette saison. Des quatre confrontations avec Barcelone cette saison, Valence en a gagné trois. Diaz pourra compter sur l'entièreté de son effectif. Ce sera de toute façon une finale spectaculaire, car les deux équipes produisent un basket de qualité et tentent toutes les deux de faire le spectacle.

"Valence est l'équipe la plus complète de la Liga," confirme Carme Lluveras le coach de Barcelone. Mais nous sommes de notre côté très confiantes sur nos possibilités. Atteindre la finale est l'objectif que nous nous étions fixés. Maintenant, nous n'allons pas laisser passer l'occasion d'aller plus loin si elle se présente."

Fer de lance des Baulgranas, Sandra Gallego confirme "qu'il sera très difficile de rééditer l'exploit de l'an dernier, mais, tout comme lors des trois précédentes finales, nous allons tout donner. Carme Lluveras pointe Trisha Fallon comme le plus gros danger de Valence.

Sandra Gallego veut garder son titre

www.ligafemenina.com
www.ligafemenina.com
Si toute l'attention sportive sera concentrée sur la finale de la Liga ce week-end, les transactions en coulisses vont bon train.

Aina Denti, la joueuse catalane, a prolongé pour Extrugasa suivant en cela la même démarche effectuée par Sara Gomez dans une formation désormais coachée par Carlos Colinas.

Du côté de Puig d'En Valls, Anabel Jimenez rejoint Ibiza après avoir évolué à Tanit et à Burgos. Cette ailière est le second renfort de PDV après l'arrivée de Silvia Morales. Ces deux joueuses reviennent en fait au bercail qu'elles avaient quitté à l'issue de la saison 2002-2003.

La meneuse de Extrugasa Clara Bermejo Moreno rallie Filter Mann Saragosse.


Ch.D.
04/05/2004