Accueil
Envoyer à un ami
Partager
BNT Dames

Troisième victoire belge en préparation, 82 à 47 contre la Finlande

Un double-double pour Emma Meesseman (28 pts, 12 rebonds)


La Belgique s'est offert une troisième victoire, aussi nette dans les chiffres, 82 à 47, mais moins évidente qu'il n'y paraît, face à la Finlande samedi à Namur. Les Belgian Cats de Philip Mestdagh sont à 12 pour partir lundi en Bélarusse.



Grosse présence d'Emma Meesseman
Grosse présence d'Emma Meesseman
L'impact d'Emma Meesseman est allé grandissant encore samedi lors de la seconde joute face à la Finlande et le troisième match de préparation que les Belges ont remporté 82 à 47. Une victoire nette dans les chiffres, mais une première mi-temps moins évidente qu'il n'y paraît. Les Finlandaises battues la veille avait mis plus d'agressivité dans leur jeu et les Belges se montraient moins concentrées, nécessitant d'ailleurs le rappel à l'ordre de leur coach.

Moins enlevée en effet que lors des deux premières joutes, l'entame de match des Belgian Cats laissait à désirer. La Finlande s'accrochait, menait même parfois en première période et rappelait aussi aux Belges leur relatif manque d'expérience. Avec une moyenne d'âge de 23 ans, l'équipe est très jeune et la période des sélections de jeunes est révolue, bienvenue chez les seniors. Quelques erreurs de jeunesse mises aussitôt à profit par la Finlande et de (trop) rapides fautes, auront vite fait d'équilibrer les échanges avec des Finlandaises dominées la veille. 17-15 à la 10e et 39-29 à la pause.

Le temps de rappeler l'ABC lors de la mi-temps, et la seconde période fut plus enlevée. Les Belges pouvaient aussi démontrer tout leur talent dans le jeu de passes et l'efficacité d'un jeu collectif chatoyant. Emma Meesseman, on l'a dit, a vu son emprise sur le match grandir. Avec 15 points en première période, 28 au total, pour 12 rebonds, en 25 minutes de jeu, l'intérieure flandrienne a régalé. Ponctuant les actions belges plus souvent qu'à son tour. Jana Raman (10 pts) se sera démenée pour ajouter au compteur. Kim Mestdagh inscrira 9 points, Serena-Lynn Geldof, belle surprise encore, 8, Sofie Hendrickx aussi et Marjorie Carpréaux assurera quelques assists spectaculaires. L'écart allait rapidement monter à la reprise pour atteindre les 20 unités à la demi-heure (59-39) et les 30 points trois minutes plus tard (69-39).

La Bélarusse battue en Pologne

Les 12 sélectionnées pour affronter la Bélarusse ont joué samedi. Lara Gaspar et An-Katrien Nauwelaers ont été les deux dernières joueuses coupées. Légitimement déçues de ne pas être du déplacement à Minsk, elles étaient sur le banc. Manu Mayombo et Manon Grzesinski, écartées avant elles, étaient dans les tribunes, pour assister à la domination belge en seconde période ponctuant par un 82-47 convaincant dans les chiffres et extrêmement utile dans la manière.

Après un rassemblement dimanche soir, les Belges partiront lundi matin à l'aube pour Minsk afin d'y jouer, mercredi (16h30) une formation bélarusse déjà avide de revanche après sa défaite en Pologne 65 à 56 au terme d'un étrange scénario. La Bélarusse avait démarré pied au plancher ce match d'ouverture des qualifications pour l'Euro-2017 dans le groupe G menant 9-20 et 10 à 37. La Pologne allait grignoter son retard petit à petit pour finir en boulet de canon avec un ... 20 à 1 (!) dans le dernier quart temps.

Belgium - Finlande 82-47
BOX SCORE

Quelques instantanés de la rencontre



Samedi 21 Novembre 2015




Follow us also on
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram