Accueil
Envoyer à un ami
Partager
National Team

Tournoi de Louvain-La-Neuve - Les Cats terminent par une victoire 81-76

Julie Vanloo meilleure marqueuse belge: 15 points


Au terme d'un match marqué par la vitesse dans les transitions des Belges et les réactions en puissance et présence sous l'anneau de l'Ukraine, les joueuses de Daniel Goethals se sont imposées 81 à 76 (mi-temps 40-33) et terminent leur tournoi avec une seconde victoire consécutive.



D'entrée Julie Vanloo inscrit un triple pour entrer dans le match et l'Ukraine va également entrer dans le sien via Aleksandra Kurasova. Les filles de Daniel Goethals vont trouver les moyens d'aller piquer les ballons et de vite attaque la défense slave pour prendre une petite avance dans la seconde moitié du premier quart. Et à la vitesse de la Belgique, l'Ukraine répond avec la puissance pour aller réduire l'écart. Miete Celus va pousser le ballon « on the buzzer » pour faire 20-17 après 10 minutes.

La capacité à trouver les options ouvertes va permettre aux Belges de reprendre la main et de faire 27-17 puis 29-18 tandis que les Ukrainiennes cognent dans la défense belge. Une nouvelle fois, les coéquipières d'Olesia Malashenko vont trouver les solutions pour revenir avant que Julie Vanloo puis Kim Mestdagh ne trouve la cible en transition et derrière la ligne des trois points. Les Belges se redonnent de l'air. 38-30 puis 40-33 à la pause.

Chaque équipe continue de jouer dans sa filière et l'avance du marquoir traduit les séquences d'une équipe puis d'une autre. L'Ukraine rapplique à cinq points avant d'à nouveau lâcher et de se retrouver à 59-50 et d'encaisser une nouvelle bombe de Kim Mestdagh sur la dernière attaque. 62-53.

Son avantage de 10 points, la Belgique va le garder longtemps malgré les poussées des joueuses de Vadim Czeczuro. Miete Celus va aussi jouer son rôle en allant à la ligne des lancers-francs. Les fautes ont beau pleuvoir et les deux équipes vont rapidement compter 5 fautes. C'est en transition que l'Ukraine va revenir très près depuis longtemps dans le match : à 2 points 69-67 avec trois minutes à jouer. Les Cats vont mieux gérer les fautes et leurs attaques pour reconstruire un matelas de points conséquent 76-69 avec une possession à jouer et malgré le recours à la faute automatique des Ukrainiennes, les Belges l'emportent 81-76.

« Montrer ce que l'on vaut »

Noémie Mayombo (entre Lara Gaspar et Laurence Van Malderen) a poussé le ballon pour les Cats
Noémie Mayombo (entre Lara Gaspar et Laurence Van Malderen) a poussé le ballon pour les Cats
Montrer est un verbe qui a souvent été utilisé lors des impressions d'après-match de Noémie Mayombo (12 points et 8/10 aux lancers-francs). Face à l'Ukraine, la Belgique a montré sa vitesse, ses transitons rapides et est repartie avec la victoire. En affrontant l'Ukraine, les Belges savaient à qui elles se mesuraient. « On a montré ce que l'on valait, que l'on pouvait jouer contre des équipes dure et d'un niveau très fort comme l'Ukraine. Ça fait plaisir de prendre la victoire dans ce match. (,,,) Il faut se dire que l'on doit être là physiquement. Même si elles nous donnent des coups, nous devons les rendre. Elle doivent aussi nous respecter mais on ne doit pas se focaliser que sur leur dureté. On doit continuer à appliquer notre jeu rapide. Cela nous a servi à gagner le match. On a eu beaucoup de contre-attaque que l'on a su concrétiser alors qu'elles sont plus lentes. Elles sont plus physiques que nous mais plus lentes. Le but est toujours de jouer sur nos point forts et d'appuyer sur les points faibles de l'autre équipe. » explique-t-elle

Sur les trois jours de compétition, la Belgique continue sa collecte d'information sur sa manière de jouer, de se sentir prêt pour les qualification et Noémie Mayombo indique les caractéristiques principales ce que les Cats peuvent produire. « Jouer vite, agressif, avec de l'émotion mais en sachant rester en contrôle par rapport à ce que l'on fait. Il nous arrive de nous emballer parce que l'on est jeunes entre autres mais on se doit de garder notre agressivité, notre vitesse dans les contres-attaques et y ajouter du contrôle. L'exécution des systèmes de jeu a aussi toute son importance. » détaille Noémie Mayombo

Fiche technique

Belgique 81
Mestdagh Kim 14 (4x3), Vanloo 15 (3x3), Celus 7, Mayombo Noémie 12, Mayombo Emmanuella, Delaere 9 (1x3), Grzesinski 3, Raman 4, Gaspar, Hendrickx 6, Van Malderen 11 (13 rbds).

Ukraine 76
Dubrovina, Spitkovska 4, Matsko, Malashenko, Kurasova 17, Zarytska, Jagupova 18, Dorogobuzova 7, Mircheva 3, Maznichenko, Bovykina 8, Berezhynska 19.

Quelques clichés encore du tournoi ce week-end à Louvain-La-Neuve



Dimanche 1 Juin 2014




Follow us also on
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram