Accueil
Envoyer à un ami
Partager
National Team

Quel avenir pour l'équipe nationale ?

L'AWBB et la VBL s'y penchent cette semaine


Les responsables de l'équipe nationale belge féminine dont les rênes sont désormais tenues par les Ligues (AWBB et VBL) décident cette semaine de l'avenir du team Belgium. Un débriefing sportif de la précédente campagne infructueuse en vue de l'Euro-2005 en Turquie a déjà eu lieu entre les coaches, Caroline De Roose et les directeurs techniques respectifs, Raphaël Obsomer et Tony Souverijns. Mardi, l'AWBB et la VBL procèderont à l'évaluation globale de la situation.




Quel avenir pour l'équipe nationale ?
Les responsables de l'équipe nationale belge féminine dont les rênes sont désormais tenues par les Ligues (AWBB et VBL) décident ainsi cette semaine de son avenir. Janvier 2006 verra le tirage au sort des groupes qualificatifs pour l'Euro-2007, étape obligée et incontournable sur la route des JO de 2008. Le basket féminin et le hockey sur gazon messieurs sont, tous les deux, dans la ligne de mire du COIB qui espère voir, pour la première fois depuis 1976 (et le hockey messieurs à Montréal) une équipe collective représenter la Belgique au rendez-vous olympique. Ne le cachons pas, le hockey masculin possède plus qu'une longueur d'avance en matière de potentiel, de structures et de vision à long terme avec pourtant un championnat de Belgique entièrement amateur et des internationaux belges qui le sont aussi, coachés par le Sud-Africain (grande nation du hockey), Giles Bonet.

Une structure à long terme

Quel avenir pour l'équipe nationale ?
Il s'agit peut-être de la dernière occasion pour les responsables de l'équipe nationale de mettre en place un projet axé sur le long terme et de se doter d'une structure performante doublée d'une vision stratégique tant horizontalement que verticalement au profit des talentueuses sélections représentatives chez les jeunes. Car c'est de là que tout part.

Et le talent est là, sans doute pas en même nombre que dans d'autres pays plus peuplés. Mais il est là. Alors ce projet est attendu par tous les passionés et amoureux du basket féminin. Par Ann Wauters aussi certainement.

Le fleuron du basket belge, triple joueuse européenne de l'année, championne d'Europe et l'une des meilleures joueuses du monde rêve des jeux Olympiques. Ses exigences pour participer aux campagnes de l'équipe nationale doivent sans doute être une sorte de soupape de sécurité afin d'être certaine de ne pas y perdre son temps. Mais elle rêve de voir Pékin 2008. Et pour voir la Chine, elle n'a pas le choix, elle doit en être, aux qualifications pour l'Euro et, ensuite, en phase finale de l'Euro (à 16) en Italie en septembre 2007. Mais une fois encore le degré de professionalisme d'une structure ne se mesure pas à la hauteur de la liasse d'euros proposée. Les moyens financiers mis en jeu ne sont que la conséquence de la construction et la mise en place d'une stratégie à long terme. Car que ferons nous si Ann Wauters ne vient pas? Rien ? Et si maintenant d'autres Ann Wauters venait à voir le jour ?

Raisonnons à l'inverse. Cette structure et ce projet valent bien plus que tout l'or du monde. Et l'offrir à Ann Wauters vaudrait son pesant ... d'or. Car cette structure vaudrait alors vraiment de ce même or si Ann Wauters y participait.


Lundi 17 Octobre 2005




Follow us also on
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram