Accueil
Envoyer à un ami
Partager
National Team

Préparation - La Belgique s'incline 66-68 'on the buzzer' face à l'Allemagne

Pour le premier match de préparation des Belges


La Belgique s'est inclinée sur le fil 66 à 68 face à l'Allemagne pour son premier match de préparation en vue des qualifications pour l'Euro-2015, samedi à l'Arena de Deurne. Deuxième essai grandeur nature face aux Allemandes dimanche (14h00).



La Belgique s'est inclinée sur un panier "on the buzzer" de l'ancienne joueuse de Houthalen Katharina Fifiel (18 pts, 5 rebonds) samedi pour la première des deux joutes face aux Allemandes, 66 à 68. Les deux premiers d'une série de 7 pour préparer les qualifications en vue de l'Euro-2015 en juin. Dimanche (14h00) à l'Arena de Deurne, toujours face à l'Allemagne, les filles de Daniel Goethals auront déjà pu analyser une première rencontre qui a débuté très difficilement.

Jana Raman (à g.), 14 pts, 9 rbds
Jana Raman (à g.), 14 pts, 9 rbds
La Belgique s'est en effet retrouvée mené 0-13 après 5 minutes de jeu alors que l'Allemagne avait mis deux minutes à trouver le chemin de l'anneau. Noémie Mayombo, de retour de Novossibirsk, trouvait l'ouverture pour entamer la remontée des Belges. 9-13, puis 9-17 à la dixième. Avec une bombe de Jana Raman, la Belgique continuera, dans le deuxième quart, sa chasse derrière une Allemagne emmenée, outre par Katharina Fikiel, par Romy Bar (13 pts) aussi, Anne Breitreiner (6 pts, 4 rebonds) et Svenja Brunckhorst (8 pts). Les Allemandes seront toujours devant à la pause (25-30).

Se cherchant encore beaucoup et manquant d'automatismes, les Belges devaient en outre composer sans Julie Vanloo (adducteurs) et Eveline Callens (genou), par mesure de prudence surtout. L'Allemagne restera devant malgré les efforts de Sofie Hendrickx (8 pts, 4 rebonds), Miete Celus (7 pts), Sien Devliegher ou Manon Grzesinski. 46-53 à la demi-heure.

Un 12-0 en deux minutes

Laurence Van Malderen (12 pts)
Laurence Van Malderen (12 pts)
L'évolution de la partie allait s'avérer intéressante car une fois menée, à nouveau de 12 unités à 48-60 à la 33e minute, la Belgique, emmenée par Laurence Van Malderen (12 pts), allait finir par recoller par la grâce d'un 12-0 - en deux minutes de jeu - initié par une bombe de Jana Raman, imitée par Kim Mestdagh dans la foulée. La Gantoise (14 pts, 9 rebonds) ramenait les siennes à 58-60 et Noémie Mayombo égalisait à 60 partout avec encore 4:48 à jouer. Le money-time allait être serré. La Belgique mènera même, pour la seule fois du match à 66-64 à 44 secondes du terme. Romy Bar égalisera à 66 partout à 23 secondes de la fin. Les deux lancers de Noémie Mayombo n'allaient malheureusement pas trouver la cible à 15 secondes du terme et sur l'attaque suivante, Katharina Fikiel offrait la victoire sur le fil à l'Allemagne (66-68).

Belgium - Germany 66-68
9-17/16-13/21-23/20-15
Belgium: 19/38 à 2pts, 4/22 à 3 pts, 16/23 LF, 29 rbds, 14 perte de balles, 16 fautes. Devliegher 5 (1x3), Celus 7, N. Mayombo 8, E. Mayombo, Delaere 3, Grzesinski 4, Raman 14 (9 rbds), Gaspar, Hendrickx 8, Mestdagh 5 (1x3), Van Malderen 12
Germany: 24/55 à 2pts, 3/13 à 3pts, 17/18 LF, 33 rebonds, 14 pertes de balle, 23 fautes. Bar 13 (1x3), Breitreiner 6, Brunckhorst 8, Koop 5, Schaake 3 (1x3), Dietrich 3 (1x3), Wagner 4, Skuballa 2 (5 rbds), Greinacher 2, Fikiel 18 (5 rbds), Amojo, Menz 4
scan_8.pdf BOX SCORE  (13.63 Mo)

Un match intéressant où il y a beaucoup à dire

De la matière pour le debriefing
De la matière pour le debriefing
"C'est le genre de match auquel je m'attendais", a expliqué Daniel Goethals à l'issue de cette première joute. "Avec un début difficile, un peu de nervosité, du stress. On a eu du mal avec la rugosité des Allemandes. Je les avais mis en garde contre cela. Evidemment, prendre un 0-13 d'entrée, c'est le pire cauchemar pour un coach. Maintenant, on réagit bien. On recolle petit à petit et à l'entame du dernier quart, on paie un peu ses efforts là. On a manqué aussi de communication et l'on a pu apprécier aussi l'expérience de quelques joueuses allemandes sur des points de détails, des questions de centimètres. Le positif est d'être revenu encore une seconde fois en fin de match pour aller chercher la balle de match. C'est un match intéressant, où il y a beaucoup à dire et beaucoup à travailler."

Si Eveline Callens (genou) ne jouera pas dimanche, Julie Vanloo passera un gros test pour ses adducteurs, "mais c'est vraiment si elle ne sent absolument rien qu'elle prendra part à l'échauffement, nous ne voulons ni pour l'une ni pour l'autre prendre le moindre risque, surtout en ce moment."

IMGA0003
  • IMGA0003
  • IMGA0005
  • IMGA0006
  • IMGA0007
  • IMGA0008


Samedi 17 Mai 2014




Follow us also on
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram