Moscou (Russie) - Du 29 juin au 08 juillet 2007
Moscou (Russie) - Du 29 juin au 08 juillet 2007

Mondial U21

La Belgique n'a pas à rougir de sa défaite 104 à 53 face aux Etats-Unis en quarts de finale du championnat du monde. Les Belges ont voulu voir ce que c'était les USA. Elles l'ont vu. C'est inaccessible à tous les niveaux. En taille, en gabarit, en poids, en vitesse, en talent. Le fossé est infranchissable et ne le sera jamais. Le point noir vient plutôt de la perte de Lieselot Malfait et Fannie Vandesteene, c'est cela le plus dur pour la suite des évènements. A commencer par la Hongrie samedi à 15h45 (13h45 heure belge) pour les places 5 à 8.


Les Etats-Unis, inacessibles dans tous les cas
"Notre plan de jeu était bon", expliquait Arvid Diels directement après la rencontre. Le coach belge ne se disait pas déçu par le résultat et la manière affichée. "Nous avions convenu de ne pas défendre sur tout le monde. Cinq filles US pouvaient shooter, on a laissé quelques libertés. On laisser faire et on ne sort pas. Au début cela a bien marché. En offense, il y a les deux trois points d'Ellen Lauwers, deux pénétrations de Sara Leemans, on tient jusqu'à 20-18. Après deux minutes dans le deuxième quart, on perd Lieselot Malfait, quelqu'un qui pouvait apporter quelque chose à l'intérieur, c'est sûr. Sofie Hendrickx et Evva Comans ont fait leur possible. Et j'ai choisi ensuite de faire tourner toute l'équipe. Pour faire quelque chose de mieux contre les Etats-Unis, il faut jouer à 300 % avec tout le groupe, avec tout notre enthousiasme et toute la combativité possible. Ce soir, nous n'avons pas pu compter sur tout le groupe avec les blessures de Lieselot et en fin de match de Fannie. Le moral et l'enthousiasme sont redescendus d'un cran après la sortie de Lieselot et à la reprise où on manque un shoot, un lay-up et on encaisse en contre. L'écart monte alors à 30 pts. Et au niveau de la combativité, l'arbitrage a dit non. Rien comme contact et des coups de sifflets tout de suite."

Cela n'enlève strictement rien à la position exceptionnelle des Espoirs belges dans le top 8 mondial. Et les quarts de finale d'un Mondial, ce n'est que du beau monde. La Belgique doit à présent affronter la Hongrie à 15h45 samedi (13h45 heure belge). Les Hongroises sont vice-championnes d'Europe et ne voudraient pas se voir dépasser par les Belges au classement honorifique des pays européens. La Belgique, elle, laisse déjà derrière elle l'Espagne et laisser en plus la Hongrie derrière serait un nouvel exploit de taille. Seulement, il faudra le faire sans Lieselot Malfait et Fannie Vandesteene.


Christian Detroz
Rédigé par Christian Detroz le Vendredi 6 Juillet 2007 à 22:48