Moscou (Russie) - Du 29 juin au 08 juillet 2007
Moscou (Russie) - Du 29 juin au 08 juillet 2007

Au jour le jour, Marjorie Carpréaux


"Jour de repos jeudi. On s'est levé à l'aise, petit déjeuner à 10 heures. On s'est vraiment bien reposé la matinée. On a mangé puis on a parlé individuellement avec Arvid et Danny. On a pu mettre les choses à plat et mettre tout ce qui n'allait pas derrière nous. Puis, on s'est promené à Moscou. Pas dans le centre, mais près de notre hôtel. On s'est vraiment bien amusée, pour des bêtises. Cela a permis de décompresser. Puis on est revenue à l'hôtel. J'ai eu la surprise de voir que l'on m'avait fait livrer des fleurs de la part d'Alexei Davidoff, un arbitre que j'ai eu l'occasion de rencontrer plusieurs fois. Puis on est allé à l'entraînement, à 21 heures. Les sentiments sont bons avant de jouer les Etats-Unis. On ne pense plus qu'à ça."



Jeudi 5 juillet - On ne pense plus qu'à ça !
Christian Detroz
Rédigé par Christian Detroz le Jeudi 5 Juillet 2007 à 22:42

Au jour le jour, Marjorie Carpréaux

Mercredi 4 Juillet 2007


"On est fort déçue. Et pas que du match. De tout ce qui s'est dit et ce qui s'est passé. Alors je voudrais vraiment dire que je ne suis pas une menteuse. Oui, on était vraiment concentrée. Tout le monde voulait gagner ce match pour lequel toutes, je le répète, étaient bien concentrées. Cela n'a pas tourné, mais cela n'a rien à voir avec la concentration. Je sais que tout le monde est content de nous voir jouer en quarts de finale. Mais ce match contre le Canada nous fait remettre les pieds sur terre aussi et montre qu'on est nulle part. On a fait un super match contre la Russie et la France, on a gagné des matches, c'est sûr. Demain (jeudi) est un jour de repos. Cela va faire du bien. Il faut gérer la compétition. On change tout le temps de rythme au niveau des horaires, ce n'est pas toujours facile. Contre la Chine, c'était très tôt par exemple. Maintenant, c'est le système de la Coupe. Tu gagnes, tu passes. Tu perds, tu joues pour les places 5 à 8. Cela dit, je suis très contente de jouer les Etats-Unis. Et il faut absolument que l'on reste soudée. On gagne ensemble, on perd ensemble. Il ne faut pas en rester là, avoir du respect pour tout le monde, regarder ce qui s'est passé et continuer à avancer. Pour ma part, je suis déçue de moi aussi. Je n'ai pas su me trouver et voir ce qui n'allait pas pour y trouver une solution."


Mercredi 4 juillet - Fort déçue
Christian Detroz
Rédigé par Christian Detroz le Mercredi 4 Juillet 2007 à 15:05

Au jour le jour, Marjorie Carpréaux

Retrouvez l'interview de notre confrère Lise Burion sur les ondes de Vivacité en radio mardi dans le journal des Sports de 18h02.


L'interview de Marjorie Carpréaux sur Vivacité

Christian Detroz
Rédigé par Christian Detroz le Mardi 3 Juillet 2007 à 18:39

Au jour le jour, Marjorie Carpréaux

Retrouvez Marjorie en radio sur Vivacité ce soir à 18h02.


'Déjà concentrées sur le Canada'
"On est super contentes, mais déjà concentrées sur le Canada. Contre la Chine, ce ne fut vraiment pas un match facile, car c'était très tôt le matin. On s'est très bien reposée la veille. Un bon jour de repos où j'ai pu discuter avec ma maman, mon papa, ma soeur, avec Skype et sur MSN aussi. C'était difficile de jouer si tôt et de trouver de suite le rythme. On a joué juste au bon moment et on a donné le maximum. Je suis contente de mon match. En première mi-temps, Sara a beaucoup donné et a mis 20 pts et j'ai pu prendre le relais en deuxième mi-temps, notre complémentarité est une grande force. Pour le futur, c'est très bien. Maintenant contre le Canada, il faudra se donner à fond. Si on joue comme on a joué aujourd'hui, je suis persuadée que nous avons une chance. On est concentrée déjà. C'est bien, c'est super d'être dans le top 8 mondial. Mais le tournoi n'est pas fini. On pense déjà aux matches à suivre."

Christian Detroz
Rédigé par Christian Detroz le Mardi 3 Juillet 2007 à 13:33

Au jour le jour, Marjorie Carpréaux

Dimanche 1 Juillet 2007


"L’entraînement le matin le jour du match contre la Russie était vraiment bien tranquille. Juste ce qu’il fallait, sans forcer, pour être bien prête pour le match en fin d’après-midi. On a pu manger à son aise, faire une sieste et se préparer à son aise. J’ai toujours les mêmes habitudes avant les matches, les mêmes sous-vêtements, toutes des petites choses que je fais tout le temps. Pour le match, il y avait plus de 2.000 personnes. Je sentais que j’allais faire un bon match. J’aurais pu peut-être encore plus donner et limiter mes pertes de balles. C’est surtout quand j’attaque l’anneau et que je suis en l’air, je me retrouve parfois sans savoir où donner le ballon. Sinon, je suis contente de mon match. Moins dix face à la Russie, il faut se rendre compte que c’est vraiment exceptionnel. C’était loin d’être évident. Aujourd’hui (dimanche), ce ne fut pas facile. On pensait que ce qui s'était produit contre la Russie, c'était hier et puis c’était tout. Et puis on le refait contre la France! Cela prouve bien que l’on a notre place ici au Mondial. Ce n’était pourtant pas facile d’enchaîner. On a joué à 18h contre la Russie, on a mangé tard. Difficile de trouver le sommeil après un match pareil. On s’est encore réuni avec les filles pour parler. J’ai reçu un message de ma maman, cela m’a fait beaucoup de bien. Puis match ce matin à 11 heures, après le déjeuner. Au bout, on s’est bien préparé pour jouer la Chine je crois. On devait avoir entraînement après-midi, mais le coach l’a supprimé. On s’entraînera demain (lundi) matin car on joue mardi, le matin aussi. On reste ainsi dans le rythme !


'Nous avons notre place au Mondial'
Christian Detroz
Rédigé par Christian Detroz le Dimanche 1 Juillet 2007 à 12:55

Au jour le jour, Marjorie Carpréaux

Samedi 30 Juin 2007

Vendredi 29 juin

La journée a vraiment été très longue. Nous avons du nous rendre à la salle à 14 heures pour l'entraînement et nous devions ensuite y rester jusqu'à notre match à 20 heures 45 pour participer à la cérémonie d'ouverture. Et puis, il y a eu un problème de maillot. Le Mali n'avait pas reçu ses bagages, nous avons du changer. Cela a fait un peu de remue-ménage avant le match. Au point de vue concentration et énergie, c'était pas évident. La cérémonie d'ouverture était vraiment impeccable, ça m'a touché. C'est la Russie qui a joué juste après. Nous, nous avons pu nous concentrer encore un peu avant de jouer le Mali. Je ne suis pas super heureuse de mon match. J'avais du mal à m'adapter au jeu du Mali. Je préfère jouer contre la France, les Etas-Unis ou la Russie. Les Africaines étaient contentes d'être là. Et avec tout le respect qui leur est du, nous n'avons pas eu trop difficile pour remporter notre première victoire. Cela, c'est très important pour nous. Maintenant, c'est la Russie, chez elle. On a mangé tard après le match. Et puis demain (ce matin), entraînement à 11 heures. On rentre ensuite à l'hotel. Petite sieste et on joue à 16 heures.


Une longue journée, une victoire
Christian Detroz
Rédigé par Christian Detroz le Samedi 30 Juin 2007 à 09:34

Au jour le jour, Marjorie Carpréaux

Jeudi 28 juin 2007
Les Espoirs belges ont rejoint Moscou mercredi. Une journée de voyage qui aura permis à la délégation belge de s'installer à l'Hotel Salyut dans le sud-ouest de Moscou avec les 12 filles sélectionnées, Arvid Diels, Danny Cazzolato et Serge Kovaleni, ainsi que Raphaël Obsomer, directeur technique de l'A.W.B.B. Les Belges ont pris leur quartier avant les entraînements prévus jeudi et l'ouverture du Mondial vendredi face au Mali. Récit de la capitaine, Marjorie Carpréaux.

Ça y est, on y est ! La veille de notre départ, je n’ai pas vraiment bien dormi. Pas que j’était stressée, mais j’avais tellement hâte d’y être. Déjà durant le vol, il y avait une bonne ambiance. Nous sommes partis à 10h25. Arrivée à Moscou, 15h50 heure locale, soit 13 heures 50 en Belgique. Mais à l’aéroport, il a fallu attendre une heure. Le car qui devait nous chercher s’était trompé d’aéroport. Une fois à l’hôtel, il a fallu encore attendre trois quarts d’heure, le temps qu’on s’occupe de nous et que l’on répartisse les chambres. On a pu s’installer. Trouver nos marques. Le soir, on s’est regardé un DVD calmement, histoire de se mettre à l’aise et être en forme pour le lendemain. Ce matin (jeudi), on s’est levé tranquillement. Déjeuner. Premier entraînement de 15 à 16 heures dans la salle annexe du Spartak Moscou. Physiquement, je me sens vraiment bien. L’entraînement était super bien pour tout le monde, sur un bon rythme. Avec un vrai esprit "équipe nationale", bien organisé, nous n’avions qu’une heure pour prendre ses marques dans la salle. Quarante cinq minutes même. Et puis au soir, à 21 heures, dans la salle où nous allons jouer notre premier match contree la Mali, entraînement pour préparer une rencontre qui sera vraiment très importante. Je ne les ai pas vu, mais les Africaines, de ce qu’on m’a dit, sont de véritables athlètes, mais peut-être un peu naïves dans leur basket. A nous d’être intelligente, et de les déjouer avec des écrans/doubles écrans, des choses comme ça... Avec tout le respect que l’on doit au Mali, c’est une équipe contre laquelle nous devons gagner, si nous voulons passer en quarts de finale. A demain !


Marjorie Carpréaux, ça y est, on y est !
Christian Detroz
Rédigé par Christian Detroz le Jeudi 28 Juin 2007 à 20:02