La Belgique au championnat du monde U17 en France - Toulouse - 16 au 25 juillet 2010

Les Belges n'en finissent plus de marquer les esprits dans ce Mondial. Après un début en mode mineur, les jeunes protégées de Daniel Goethals ont fini par se trouver après un revers inattendu face à l'Argentine qui aura eu le mérite de servir de déclic. La victoire contre l'Australie, pleine de maturité et de bon sens, est encore une 'super victoire', selon notre consultant sur ce championnat du monde, Gérard Beurlet.


Gérard Beurlet: 'beaucoup de lucidité'
i"[Bien entendu, c'est une super victoire encore. Avec un très bon coaching, il faut le souligner, qui a su gérer la partie et s'adapter au jeu adverse. Il fallait insister sur le shooting face à une équipe de taille. On l'a fait à bon escient qui plus est. On a su bloquer le jeu intérieur en seconde période qui nous avait posé plus de problème en première mi-temps. Les Australiennes n'ont mis que 5 points dans les 5 dernières minutes. Ce qui répond à notre question en début de Mondial. Le problème n'était pas physique, mais bien mental. C'est dans la tête que quelque chose n'allait pas chez nos filles. Car physiquement, on l'a vu contre la Chine, on le voit contre l'Australie, elles tiennent la distance. Elles ont en outre joué avec beaucoup de lucidité. Ce qui est réjouissant aussi, c'est l'apport du banc. Adams, Delaere, Delmulle, l'apport a été très important.]i"

"J'ai trouvé aussi super l'attitude de Julie Vanloo et Emma Meesseman. Voilà deux filles qui sont en difficulté, la première parce qu'elle ne marque pas en première mi-temps, la seconde parce que c'est difficile face aux grandes Australiennes et de par les fautes. Nos deux pions majeurs sont ainsi bloquées, mais elles restent toutes les deux très bien dans le match, sans s'énerver et font ce qu'elles doivent faire. Julie nous met un trois points qui nous libèrent complètement en fin de match et Emma prend les rebonds et s'imposent dans la raquette en fin de match, elle provoque les fautes. Le fait de rester bien dans le match dans l'adversité, c'est la marque des grandes joueuses ça. Les autres ont suivi et ont beaucoup apporté. C'est vraiment une superbe victoire collective."

Rédigé par Christian Detroz le Mercredi 21 Juillet 2010 à 22:15