National Team

Le fastidieux chemin du 3X3 vers une reconnaissance olympique

Une réponse dans le courant de 2017 seulement



Les jeux Européens, les premiers de l'histoire, se sont ouverts vendredi à Baku en Azerbaidjan. Le 3X3, sport non olympique, figure au programme avec côté dames, Ann Wauters, Anne-Sophie Strubbe, Sara Leemans et Hind Ben Abdelkader. En marge, le 3X3 se cherche, à nouveau, une reconnaissance olympique. Un chemin fastidieux...



Le 3X3 se cherche une reconnaissance olympique. Après un premier échec pour les jeux de Londres en 2012, la petite soeur du basket retente le coup. Avec - au plus tôt - une hypothétique apparition aux JO de 2020 à Tokyo, car le chemin pour obtenir la précieuse reconnaissance est fastidieux et semé d'embuches. L'optimisme de la FIBA, et des fédérations qui parient sur le 3X3, est bien beau, mais rien ne garantit que la discipline ne soit au programme de Tokyo 2020. Loin de là d'ailleurs...

Vingt-six fédérations sportives, reconnues par le CIO, le Comité International Olympique, ont rentré une candidature pour voir l'un de leur sport, l'une de leur discipline s'intégrer au programme olympique. Parmi ces candidatures, le 3X3 n'y figurent pas. Tout simplement parce que les fédérations ayant déjà un sport olympique ne peuvent proposer une autre discipline.

Les 26 candidats sont les sports aéronautiques, le baseball/softball, les bowls, le bowling, le bridge, les échecs, la danse sportive, le floorball, le frisbie, le football américain, le karaté, le korfball, le netball, le sport d'orientation, le polo, le racquetball, le patinage à roulettes (roller), l'escalade, le squash, le sumo, le surf, le tir à la corde, les sports de plongée, le saut à ski, le wakeboard, et le wushu.

Le baseball et softball sont grandissimes favoris pour réintégrer le programme olympique après en avoir été sorti en 2008. Le karaté aussi à de bonnes chances avec le squash, battu sur le fil par la lutte, lors de la première chance de réintégrer le programme olympique, en 2013, en vue des JO de 2020.

Baku 2015

Avec Ann Wauters, Anne-Sophie Strubbe, Sara Leemans et Hind Ben Abdelkader, la Belgique, coachée par Arvid Diels, entrera en lice le 24 juin aux Jeux Européens de Baku, en Azerbaidjan, dans le groupe B avec la Tchéquie, l'Ukraine et la Turquie.

Pas de réponse pour le 3X3 avant 2017

Le 3X3 se cherche une reconnaissance, la Belgique parie dessus
Le 3X3 se cherche une reconnaissance, la Belgique parie dessus
Rapidement, cette liste sera raccourcie pour ne retenir que les nominés (la short-list) le 22 juin. Aucun détails sur le nombre de sports qui sera retenu n'a été donnée. L'objectif étant que le sport proposé devra être capable d'assurer "la promotion du Mouvement olympique et de ses valeurs", être "apprécié par les jeunes générations" et présenter "une valeur ajoutée aux Jeux en mobilisant la population japonaise et de nouveaux publics partout dans le monde, conformément à la vision des Jeux de Tokyo 2020"

Les fédérations retenues devront fournir de plus amples détails sur leur projet et effectuer une présentation au CIO le 30 septembre. Une confirmation officielle de l'intégration au programme olympique n'est pas attendue avant la session du CIO à Rio de Janeiro en août 2016.

Les disciplines de sport déjà présents au programme olympique ne pouvaient soumettre une candidature par cette voie, mais les fédérations concernées peuvent soumettre leur discipline suivant un autre processus, séparé, avec une décision qui n'est pas attendue trois ans avant les JO japonais, soit dans le courant 2017. C'est cette voie que le 3X3 devra emprunter pour être inscrit au programme olympique.

Pour les JO de Rio en 2016, le golf et le rugby à VII feront leur entrée au programme.

Régler le problème japonais d'abord

La FIBA doit en outre régler les soucis avec la fédération ... japonaise de basket qu'elle a suspendu en novembre dernier lui enjoignant de mettre un peu d'ordre en son sein. Avec pour conséquence notamment que le Japon, qualifié sur le terrain, ne peut participer au championnat du monde U19 à Moscou fin juillet en compagnie de la Belgique d'Arvid Diels.

Le Japon s'est choisi un nouveau président depuis lors, en mai dernier, en la personne de Saburo Kawabuchi, et un nouveau comité, prenant bien soin de nommer des membres "proposés" par la FIBA, restructurant aussi son mode de fonctionnement, mais la suspension n'a toujours pas été levée. Elle sera sans doute à l'odre du jour le week-end prochain (18-20 juin) lors du prochain Burean de la FIBA.

Christian Detroz
13/06/2015