Accueil
Envoyer à un ami
Partager
National Team

Jean-Luc Cornia n'est plus assistant-coach en équipe nationale

Cathy Populaire devrait lui succéder pour l'Euro-2007


Jean-Luc Cornia ne sera pas renseigné comme assistant-coach de Laurent Buffard lors de l'Euro-2007 en Italie. Le coach liégeois en a eu marre d'attendre des nouvelles de sa fédération et de son aile linguistique. "On ne peut pas parler de démission de ma part, ni de non-reconduction d'un contrat, puisqu'il n'y a rien eu. Aucune nouvelle, aucune communication. Moi, j'ai du faire des choix. Cela me fait mal de ne pas y être", a essayé de comprendre Jean-Luc Cornia dont le successeur devrait être Cathy Populaire à condition de règler les derniers détails et surtout... de ne plus traîner.



Jean-Luc Cornia
Jean-Luc Cornia
Choisi par Laurent Buffard la saison dernière au moment de l'intronisation du coach français comme mentor des Belges, Jean-Luc Cornia aura attendu en vain des nouvelles de sa fédération et de son aile linguistique pour savoir dans quelle pièce il allait jouer pour la suite des évènements, à commencer par la campagne de préparation pour l'Euro-2007 en septembre prochain en Italie. "Pendant 6-7 mois, j'ai attendu en vain des nouvelles du président de l'AWBB, Jean-Pierre Delchef. Nous avons eu trois réunions au niveau du BNT après la qualification pour l'Euro et lors de la dernière lors du premier entraînement à Hofstade, Christian Grandry m'a demandé si j'avais eu des nouvelles de Jean-Pierre Delchef. Je lui ai répondu 'non'. Ce n'est que le jour même de la conférence de presse en juin dernier, qu'il a essayé de me joindre. Vous comprenez, j'ai du faire des choix. J'espère qu'il s'agit d'un manque de professionalisme et non pas d'une question de personne. Cela me fait mal de ne pas y aller à l'Euro et de travailler encore avec Laurent Buffard." Un Laurent Buffard quelque peu interloqué et toujours aussi surpris des soubresauts belgo-belges lors de la dite-conférence de presse ayant eu vent de l'"affaire Cornia".

"C'est un manque de communication", reprend Jean-Luc Cornia. "C'est un manque de programme à long terme. Il n'y a rien. Je ne pouvais pas partir sans rien savoir. Je ne pouvais laisser tomber au dernier moment - comme l'an dernier - mon club de Ganshoren. Tout ce que m'a dit ensuite Jean-Pierre Delchef, c'est que c'était ''dommage'' et qu'il me ''remerciait'' pout tout ce que j'avais fait. Mais bon dieu, cela m'est égal ces remerciements, je ne suis pas un enfant à qui l'on dit ''allez, c'est bien''. Ce qu'il faut, ce sont des programmes et des décisions pour faire avancer les projets."

Jean-Luc Cornia n'est plus assistant-coach en équipe nationale
Un manque de communication et de décisions sur le plan de l'équipe nationale qui n'intéresse visiblement aucunement l'AWBB. Voilà qui n'est guère réjouissant en attendant de voir les arguments déposés par l'aile francophone du basket féminin belge. Des arguments que risquent de ne pas très bien comprendre Laurent Buffard. Pour prendre la succession de Jean-Luc Cornia, Cathy Populaire, responsable du sports-études à Jambes, a été proposée. Celle-ci s'est dit prête à accepter, même s'il est déjà acquis, vu la longueur des tergiversations (la décision de Jean-Luc Cornia est connue en interne depuis bien longtemps...), qu'elle manquera la première semaine de préparation. Quelques détails restent encore à règler, comme celui, entre autres, de la situation du sports-étude à la rentrée vu la probable absence dès lors de Cathy Populaire. Celle-ci a avoué aussi ne pas vouloir se disperser avec cela pour le moment toute entière consacrée qu'elle avec la sélection U16 à l'approche de l'Euro à Valmieira (Lettonie) du 27 juillet au 5 août.


Samedi 21 Juillet 2007




Follow us also on
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram