Accueil
Envoyer à un ami
Partager
BNT Dames

Hockey sur gazon - Marc Coudron: 'Voilà pourquoi nous irons aux JO !'


A l'instar du basket féminin, le hockey sur gazon masculin est le second sport collectif sur lequel a parié le COIB pour retrouver un sport collectif aux jeux Olympiques. Ce n'est plus arrivée depuis Montréal en 1976 et le hockey sur gazon masculin déjà. L'équipe nationale avait manqué sa qualification pour les jeux d'Athènes pour 14 secondes, mais est en train de corriger ces fameux détails qui font la différence. Les filles réveillez-vous !



Extraits d'une interview avec son président Marc Coudron

A la veille de l'entrée en lice de l'équipe nationale belge masculine pour le championnat d'Europe de hockey sur gazon à Leipzig en Allemagne, Marc Coudron, président de la
Fédération, a rappelé que le grand objectif du hockey était de figurer aux jeux Olympiques de Pékin en 2008.

"Nous irons à Pékin et nous serons aux jeux Olympiques de 2012, 2016 et 2020", martèle-t-il très sûr de lui au moment de présenter l'Euro et l'officialisation du partenariat entre la fédération et BDO Atrio, le bureau d'audit et de consultance belge. "Il n'est plus question de manquer le rendez-vous olympique pour 14 secondes ou pour quelqu'autre raison que ce soit. Le hockey masculin (ndlr: où aucun joueur n'est pro, ni aucun club n'est professionnel! a tout ce qu'il faut pour aller aux jeux. Avec des moyens somme toute limités, nous réalisons des résultats exceptionnels.
Ce n'est sans doute que par la grâce d'une qualification pour les jeux Olympiques que Marc Coudron, - véritable légende du hockey belge, 356 sélections internationales, double Stick d'Or, fraîchement à la retraite - pourra exorciser les 14 secondes les plus célèbres de son histoire. Souvenez-vous le tournoi qualificatif pour Athènes 2004 à Madrid, face à l'Afrique du Sud le 13 mars 2004. La Belgique menait 2 à 1 jusqu'à 14 secondes du terme avant de voir les Sud-Africains revenir à égalité et s'imposer aux tirs au but. Le rêve olympique s'envolait pour les Belges. L'espoir du COIB aussi de retrouver un sport collectif aux JO 28 ans alors après l'épisode du hockey (déjà) à Montréal (Canada) en 1976.

"Le Comité Olympique continue de nous soutenir et l'objectif de Pékin 2008 est omniprésent", poursuit le président de la fédération depuis septembre dernier. "La fédération continue d'investir dans son équipe nationale grâce à l'aide du COIB. En outre, via le projet ABCD, nous pouvons poursuivre l'oeuvre faite auprès de nos équipes
représentatives des jeunes. C'est pourquoi, je dis que non seulement nous irons aux jeux Olympiques à Pékin mais que désormais, nous irons aux jeux Olympiques. L'équipe précédente de la fédération a travaillé à l'époque dès le départ avec les moins de 12 ans. Pas à pas, ces jeunes sont montés de catégorie pour devenir champions d'Europe des -16 ans. Un titre inédit pour le sport collectif belge ! Et vice-champion d'Europe ensuite des -18 ans. Ce que nous appliquons pour l'équipe senior, nous l'appliquons pour les jeunes nationaux. Il faut leur inculquer les fondamentaux, la technique, les bases physiques et tactiques bien avant leur accession en équipe seniore. Et nous voulons développer cela aussi chez les dames. Les mener aux jeux en 2008 est prématuré sans doute, mais pas pour 2012 ou 2016. L'équipe nationale féminine des moins de 18 ans a pris la 5-ème place du championnat d'Europe, c'est un résultat remarquable.
"

Dans l'espoir que la Belgique n'attende pas plus de 32 ans pour retrouver un sport collectif lors du grand rendez-vous olympique...


Vendredi 26 Août 2005




Follow us also on
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram