Basketfeminin.com - Championnat d'Europe U18 - Oradea (Roumanie) - 4 au 14 août 2011

Euro U18 à Oradea (Roumanie) - Août 2011

Quelle couleur la médaille sur le podium dimanche ? En or ou en argent ?

Le casse du siècle ! La Belgique en finale de l'Euro U18 face à la France


La Belgique a réussi l'un des plus grands exploits de son histoire en éliminant l'un des grands favoris de l'Euro U18, l'Espagne, en demi-finale pour aller chercher une médaille face à la France en finale dimanche (19 heures belges) à Oradea en Roumanie. Menées de 7 points à 3 minutes de la fin, les Belges de Julie Vanloo et Emma Meesseman, 21 points chacun, ont - encore - renversé la vapeur. A 63 partout, Emma Meesseman inscrira les deux lancers qui offrent, à 3 secondes du terme, le pactole à la Belgique. Une place en finale de l'Euro !



La Belgique au 7e ciel ! (photo: FIBA Europe/Viktor Rébay)
La Belgique au 7e ciel ! (photo: FIBA Europe/Viktor Rébay)
Faire douter l'Espagne est une chose. Faire déjouer les Espagnols en est une autre. Venir remonter 7 points de retard face à l'Espagne à 3 minutes de la fin et gagner le money-time est tout simplement impensable ! Les jeunes Belges de Benny Mertens l'ont pourtant fait ! Menées 63 à 54 à 4 minutes de la fin ou 63-56 à 3 minutes du terme, les Belges ont réussi un nouveau scénario à la Turc. Le casse du siècle ! L'Espagne n'en revient toujours pas. A 63 partout, les deux lancers d'Emma Meesseman propulsent la Belgique en finale de l'Euro ! Exceptionnel !

La partie avait pourtant difficilement commencé pour les Belges. Les Espagnols voulaient marquer leur territoire. A l'intérieur, avec le mètre 96 d'Astou Ndour. A l'extérieur, avec les tirs à 3 points. De fait, l'Espagne prend quelques points d'avance. Autour de dix unités. La seule solution pour les Belges étaient de se lâcher un peu. 25 points inscrit dans le second quart, des envois à longue distance signés Julie Vanloo, Antonia Delaere et Heleen Adams démontrent, si besoin en était, qu'avec le culot, tout était possible. Pour la première fois dans cet Euro, l'Espagne regagnait les vestiaires à la pause avec un mince écart 39 à 37.


(photo: FIBA Europe/Viktor Rébay)
(photo: FIBA Europe/Viktor Rébay)
Les premières minutes à la reprise s'annonçaient primordiales. Et ô surprise, l'Espagne était gênée aux entournures. D'habitude si fluide en attaque, et si aisé au moment de scorer, le jeu espagnol connaissait des ratés. Las, la Belgique avait beaucoup de mal aussi à trouver des solutions en attaque. Chacune des deux équipes voulait imposer son rythme et faire la différence au plus vite, confondant alors vitesse et précipitation. La Belgique ne marque que 9 points dans le 3e quart et l'Espagne sera toujours devant ! 54 à 46 à la demi-heure. Ce sera même 56 à 46 une minute plus tard et 61-49 à la 34e.

Et puis la tendance s'est inversée. L'Espagne s'était mise à douter. Dominées par leur opposante directe, Astou Ndour pour Emma Meesseman et Zanoguera pour Julie Vanloo, les deux jeunes Belges allaient renverser le bras de fer. La géante espagnole se mettait à manquer la cible, Zanoguera perdait de son assurance. Julie Vanloo sortait le grand jeu en jouant à l'instinct et Emma Meessseman s'affirmait comme une des grandes joueuses de cet Euro.

A 63-54, Emma Meesseman impose ses vues dans la raquette espagnole: 63-56 à 3 minutes du terme. Julie Vanloo sentira le match comme jamais. Elle plante à 3 pts: 63 à 59, elle enfile à 2 pts: 63 à 61. Emma Meesseman se joue d'Astou Ndour et égalise à 13 secondes du terme ! 63 partout ! Derrière, la défense belge avait fait merveille, l'Espagne en avait perdu son basket ! Qui l'eut crût !

A 13 secondes du terme, Antonia Delaere intercepte le ballon, repart en contre avec Julie Vanloo qui glisse à Emma Meesseman qui va au lay-up et obtient deux lancers ! Il reste 3.9 secondes à jouer. "Oh shit ! Pourquoi moi ?", c'est que pensera Emma Meesseman au moment fatidique. Peu impressionnable et jusque là imparfaite dans l'exercice, Emma Meesseman ne tremble pas et envoie la Belgique en finale de l'Euro !

C'est du délire dans le clan belge qui a fait corps comme jamais. Il y a Julie Vanloo et Emma Meesseman bien sûr, mais il y a un énorme travail derrière de Lien Delmulle, Antonia Delaere, Sien Devliegher, Heleen Adams, Hatti Bende Belobi, qui a grandi aussi durant ce tournoi, Lynn Delvaux, la montée au jeu de Jolien Goyvaerts dans des conditions difficiles en seconde période. Et puis, il y a encore les autres, Liza Biebuyck, Evi Heyse et Lolo Platteau. "Jamais dans ma carrière, je n'ai connu des filles qui jouaient peu ou même pas du tout, soutenir comme cela leurs coéquipières et rester ensemble. Jamais !"

Le staff explose, Benny Mertens, son assistant, Michel Bechoux, le team manager, Gérard Besson et la kiné, Sarah Finke, tous n'en reviennent pas ! Dimanche, la Belgique montera sur l'une des deux premières places du podium à l'issue d'une finale (19 heures belges) face à la France, grandissime favorite. Les Françaises, ce sont un peu les Etats-Unis d'Europe sur ce tournoi. Elles ont atomisé la Suède en demi-finales: 80 à 37. Mais de tous les peuples de la Gaulle, on le sait, les Belges sont les plus braves et la délégation belge, après en avoir déjà vu de toutes les couleurs en quarts de finale contre la Turquie, plane cette fois bien au-dessus de l'arc-en-ciel !

Espagne - Belgium U18 63-65
BOX SCORE

(photo: FIBA Europe/Viktor Rébay)
(photo: FIBA Europe/Viktor Rébay)

(photo: FIBA Europe/Viktor Rébay)
(photo: FIBA Europe/Viktor Rébay)







Dimanche 14 Août 2011