Championnat d'Europe Espoirs U20 - Basket féminin - Du 11 au 20 juillet 2008 - Chieti/Pescara (Italie)
New-York

Il reste deux rencontres de préparation pour les Espoirs de Benny Mertens, face à leurs homologues néerlandaises samedi (19h) et dimanche (14h), avant leur départ pour l'Italie, mercredi à Leuven au Redingenhof où elles séjournent depuis une semaine. Cet ultime stage de préparation, émaillé de trois rencontres victorieuses face à la Grèce, permettra de déterminer les 12 sélectionnées, une seule quittera le noyau, et sert surtout à poursuivre une véritable course contre-la-montre qui doit les amener au meilleur niveau possible pour un seul objectif: le maintien en division A.


Jasmina Rosseel (www.drexeldragons.com)
Jasmina Rosseel (www.drexeldragons.com)
La Belgique U20 a disputé trois rencontres face à la Grèce, qui sera aussi au championnat d'Europe à Sulmona/Chieti et Pescara du 11 au 20 juillet. Les Espoirs de Benny Mertens et Danny Cazzolatto ont remporté le premier duel 61 à 42 lundi, et les deux autres confrontations après 2 prolongations (83-79) mardi et après une prolongation mercredi (72-69). "C'est cela que je retiendrai de positif dans cette triple confrontation avec les Grecques, c'est le fait d'avoir été chercher la victoire alors que nous n'étions pas très bien embarqués et en ne jouant pas bien", soulignait le coach gantois des Espoirs. "Il ne faut pas se leurrer, notre mission en Italie sera très difficile. Il faut voir les choses en face. Je connais les forces et les faiblesses de mon équipe. Notre objectif est d'assurer le maintien de la Belgique en division I. Une place dans le top 12 serait même un très bon résultat." Les championnats de jeunes sont ainsi fait qu'une année n'est pas l'autre. Logique. La Belgique, 5-ème du Mondial Espoirs (U21) à Moscou (Russie) et 5-ème de l'Euro U20 à Sofia (Bulgarie) dans la foulée l'an dernier, ne dispose plus de joueuses comme Marjorie Carpréaux, Ellen Lauwers, Virginie Michiels, Sara Bas ou Fannie Vandesteene rôdées aux joutes internationales en sélection et en division I. Il faut tourner la page. Le coach a également changé. Benny Mertens a sous sa houle un noyau de joueuses de talent avec une expérience en sélections et en division I, mais aussi des joueuses qui ont comme environnement durant la saison une compétition de régionale (L1) et sans autre expérience internationales. "Et il y en a beaucoup. Et il ne faut pas oublier non plus que des filles sont arrivées tard pour la préparation. Tracy Wittebolle et Jasmine Rosseel sont arrivées la semaine dernière où par contre Romina Ciappina n'était pas là. Et l'Italie, c'est déjà dans une semaine." Autant de circonstances que Benny Mertens veut pourtant balayer d'un revers de la main. "Ce sont des faits. C'est comme cela. Nous devons composer avec cela. Et aller de l'avant. J'y crois fermement. Nous allons faire le maximum pour réaliser le meilleur résultat possible. Mais tout le monde doit être conscient des possibilités de cette équipe."

Se serrer les coudes

Fanny Tirtiaux (photo: http://unlvrebels.cstv.com)
Fanny Tirtiaux (photo: http://unlvrebels.cstv.com)
"J'ai un cinq performant et il y a des joueuses qui peuvent faire la différence", analyse plus en détail Benny Mertens. "Ce fut le cas par exemple avec Romina Ciappina lors du 2e match contre la Grèce ou de Jasmina Rosseel. Tout le monde sait que Sara Leemans est une fille comme cela aussi. Maintenant, si cela ne fonctionne pas avec elles, il faut se serrer les coudes."

Le noyau version 2008 compte aussi sur Fanny Tirtiaux et Tracy Wittebolle, made in USA en 2007 et Valérie Kara et Céline Demonceau oeuvrent sous le maillot de Spirou Monceau en D1. "Je suis content du travail défensif, maintenant il est clair que ces trois matches face à la Grèce ne furent pas bons. Nous avons du mal à trouver les options offensives. Cela ne marche pas comme cela doit marcher. C'est une question de travail, mais de confiance aussi. Ainsi par exemple, on patauge pendant une demi-heure et puis d'un coup cela se débloque. Nous sommes menés de 13 pts à 7mn du terme mercredi et nous arrachons la prolongation pour émerger. Comme la veille d'ailleurs, où on doit courir après le score pour forcer les prolongations. Mais nous gagnons. Ce n'est pas insignifiant, car cela veut dire que nous avons la volonté d'aller chercher une victoire, même quand nous ne sommes pas au mieux. Je ne compte pas le premier match où nous gagnons de 20 pts, mais les Grecques sortaient de l'avion. Il y a encore beaucoup de travail, c'est certain."

Avec deux jours de travail encore puis deux joutes face à l'équipe nationale des moins de 20 des Pays-Bas qui disposent de quelques joueuses de taille et qui devrait aussi jouer avec la nouvelle recrue d'Houthalen, Francisca Donders. Deux dernières rencontres de préparation avant le départ de l'Italie. Deux occasions encore de resserrer les liens, de lever les points d'interrogations offensifs et de se serrer encore les coudes, une attitude indispensable pour aller chercher le sauvetage dans les Abruzzes. L'opération maintien est en route.

. Lundi:
Belgium U20 - Greece U20 61-42
16-14/18-8/14-12/13-8
Belgium U20: 12/29 à 2pts, 7/19 à 3, 16/21 LF, 33 rebonds, 21 pdb. Van Honacker 1, Rosseel 10 (2x3), Demonceau, Vermeire, Kara 3, Beaurang 6 (1x3), Ciappina 8 (1x3), Leemans 18 (2x3), Tirtiaux 3 (1x3), Boel, Lerooy, Wittebolle 5
Greece U20: 14/44 à 2pts, 1/5 à 3, 11/17 LF, 27 rbds, 25 pdb. Alexandri 6 (1x3), Limniati 8, Zakynthinou, Diela 13, Charistanidou, Tsiafosi, Merisioti, Androulakis 11, Tsoukala 4
. Mardi:

Belgium U20 - Greece U20 83-79 ap. 2 prol.
12-19/18-16/11-12/24-16/5-5/13-9
Belgium U20: 21/38 à 2pts, 7/15 à 3, 20/26 Lf, 30 rbds, 27 pdb. Van Honacker, Rosseel 5 (1x3), Demonceau 11 (3x3), Vermeire 5, Kara 8, Beaurang 2, Ciappina 17 (1x3), Leemans 12, Tirtiaux 20 (2x3), Boel, Lerooy, Wittebolle 3
Greece U20: 23/46 à 2pts, 5/11 à 3, 18/29 LF, 33 rbds, 28 pdb. Alexandri 11 (1x3), Nikolopoulou 8, Limniati 4, Zakynthinou 7 (1x3), Diela 15, Charistanidou 10, Tsiafosi 7, Merisioti 4, Androulakis 11, Tsoukala

. Mercredi:
Belgium U20 - Grèce U20 72-69
13-20/10-9/15-21/22-10/12-9
Belgium U20: 19/40 à 2pts, 6/13 à 3pts, 16/26 Lf, 31 rbds, 20 pdb. Van Honacker 1, Rosseel 19 (3x3), Demonceau, Vermeire 2, Kara 4, Beaurang, Ciappina 15 (3x3), Leemans 9, Tirtiaux 8, Boel, Lerooy, Wittebolle 14
Greece U20: 20/42 à 2pts, 4/17 à 3, 17/22 Lf, 29 rbds, 16 pdb. Alexandri 7, Nikolopoulou 17(1x3), Limniati, Zakynthinou, Diela, Tsakiridou 9 (1x3), Charistadinou 6, Spirydopoulou (2x3), 20, Tsiafosi 8, Merisioti 2, Androulaki, Tsoukala

Rédigé par Christian Detroz le Jeudi 3 Juillet 2008 à 15:47 Jeudi 3 Juillet 2008 - 15:47 15:47 | Commentaires (0)