Accueil
Envoyer à un ami
Partager
BNT Jeunes

Euro U18 - A nouveau, dans le top 8 !

Place à l'Espagne vendredi (16h15)


Les U18 ont réussi un bel exploit en se hissant en quarts de finale de l'Euro U18 mercredi à la faveur d'une victoire sur les Pays-Bas. C'est surtout la construction et l'évolution du groupe qui est exceptionnelle dans ce chemin vers le top 8 européen !



Arvid Diels, aux anges (photo: FIBA.com)
Arvid Diels, aux anges (photo: FIBA.com)
Les U19 avaient déjà réussi l'exploit de se forger une place dans le top 8 mondial en juillet dernier. Les U18, parmi lesquelles 8 joueuses et leur coach Arvid Diels, ont enchaîné ensuite une seconde campagne pour atteindre le top 8 européen au fil d'un cheminement remarquable. Place dès lors à cette satanée Espagne en quarts de finale, comme au Mondial U19 en Russie. Cette fois-ci sera-t-elle la bonne pour Arvid Diels et les siennes ? Réponse vendredi, coup d'envoi à 16h15.

Arvid Diels était légitement aux anges jeudi lors de la seconde journée de repos. Après un entraînement matinal, voulu par les joueuses, le technicien malinois savourait un parcours brillant qui a mené ses troupes en quarts de finale. (photos: FIBA.com/FIBA Europe.com)

Les filles ont du s'adapter très vite à un nouveau rôle

Serena-Lynn Geldof, deux campagnes remarquables (photo: FIBA.com)
Serena-Lynn Geldof, deux campagnes remarquables (photo: FIBA.com)

"Nous sommes très heureux, tous. C'est très agréable. Il ne faut pas oublier que pour 8 joueuses, cela fait le 24e jour que nous sommes ensemble. Et quand on voit la manière dont cela se passe, avec le staff aussi, nous ne pouvons qu'être content. L'idée était d'effectuer le parcours que nous avons réussi. La Hongrie en ouverture était d'officile difficile. Il ne faut pas perdre de vue que certaines joueuses étaient dans un tout autre rôle. Sofia Ouahabi et Elise Ramette par exemple devaient prendre les commandes. Et adopter ça du jour au lendemain, c'est très difficile. Quatre filles venaient du 3X3 avec 5 matches dans un tout autre registre. Il fallait gagner la Serbie pour passer au deuxième tour. Ce que nous avons fait. Contre la Croatie, c'était la victoire indispensable pour aller en quarts de finale. Il y a juste le match contre la Tchéquie où nous n'avons pas évolué par moments à notre niveau. Et contre les Pays-Bas, nous décrochons notre place en quarts de finale. J'ai demandé aux joueuses à quelques minutes de la fin du match, comme c'était serré en même temps de l'autre côté entre l'Espagne et la France, contre qui elles voulaient jouer en quarts de finale. Toutes m'ont répondu l'Espagne."


Sofia Ouahabi dans un nouveau rôle (photo: FIBA.com)
Sofia Ouahabi dans un nouveau rôle (photo: FIBA.com)
C'est peut-être aussi surtout la manière affichée par le groupe, en constante progression au fil des rencontres. L'enthousiasme, le collectif et la mentalité affichée font plaisir à voir. Avec cette marque de fabrique belge qu'est la défense tout terrain, les Belges vont chercher des résultats avec ses valeurs-là, condition sine qua non presque pour faire des résultats avec la Belgique. Tout est réuni pour créer un fantastique exploit. Reste qu'en face, c'est cette satanée Espagne, championne d'Europe avec ce groupe il y a deux ans et emmenée par une joueuse comme Angela Salvadores.

Des valeurs défensives, d'abnégation, de solidarité

"C'est très agréable de travailler avec ce groupe. Jamais un mot plus que l'autre. Beaucoup de travail et une très bonne mentalité, aucun problème. Le seul soucis que nous ayons connu fut le matin du match contre la Tchéquie, où Elise Ramette était malade. Avec le staff aussi, il y a beaucoup de communication, chacun partage son expérience. Pour la première fois aussi depuis des années, j'ai décidé qui dormait avec qui. Je ne voulais pas que les 3X3 restent ensemble, que les U19 restent ensemble. J'ai voulu mélanger les groupes. L'équipe évolue bien, chacun est bien dans ses rôles et elles respectent les consignes et les plans de match. Nous nous sommes entraînés tous les jours, même lors des journées de repos. J'ai pourtant demandé si elles ne préféraient pas un jour entièrement off. Elles voulaient s'entraîner. Les conditions sont idéales ici, la nature, l'atmosphère, l'organisation. C'est juste dommage pour Evelien Peuters, qui se fait une entorse juste avant de partir. Elle a recommencé à s'entraîner, mais c'est trop court à présent pour la remettre dans le groupe. Maintenant, oui, cela commence à peser dans les jambes. Mais l'Espagne est dans le même cas que nous. Si pas pire. Il y a 5 joueuses qui viennent des U19. Et l'Espagne a eu besoin de ses cinq filles pour gagner les matches. Dont 3 après prolongations. Elles ont, c'est vrai, une joueuse comme Salvadores. Que nous n'avons pas, comme pourrait l'être Hind (Ben Abdelkader), mais d'un autre côté, notre équipe joue vraiment bien ensemble. Elles apprennent tous les jours."


Eline Maesschalck avec cette fois en Slovénie (photo: FIBA.com)
Eline Maesschalck avec cette fois en Slovénie (photo: FIBA.com)
Quoiqu'il arrive vendredi, la campagne est réussie bien au-delà des espérances. L'"autre" quart de finale oppose la Tchéquie à l'Italie, deux équipes que connait bien la Belgique. Face à l'Espagne, les Belges n'ont rien à perdre, elles peuvent se lâcher avec le sentiment du devoir déjà bien accompli.

"Sébastien Dufour m'a demandé avant le match face aux Pays-Bas, combien de fois j'avais perdu contre les Néerlandaises", reprend Arvid Diels. "J'ai répondu que je n'avais jamais perdu encore contre elles. En revenant dans le bus, je lui ai demandé de ne pas me poser la même question avec l'Espagne, parce que là, je n'ai pas encore gagné une fois (rires)."


La joie après le succès face aux voisines néerlandaises (photo: FIBA Europe.com)

Euro U18 2015 - Belgium (photo: FIBA.com)
  • Euro U18 2015 - Belgium (photo: FIBA.com)
  • Euro U18 2015 - Belgium (photo: FIBA.com)
  • Euro U18 2015 - Belgium (photo: FIBA.com)
  • Euro U18 2015 - Belgium (photo: FIBA.com)
  • Euro U18 2015 - Belgium (photo: FIBA.com)



Jeudi 6 Août 2015




Follow us also on
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram