Accueil
Envoyer à un ami
Partager
BNT Jeunes

Euro U16 - La Belgique face au défi du deuxième tour

Essayer de corriger nos gros défauts (Pierre Cornia)


La Belgique entame ce soir, 19h30 heures belge, face à la Hongrie la deuxième partie de son Euro à Matosinhos, sans doute plus compliquée encore que le premier, mais les filles de Pierre Cornia ont rechargé les accus lors de la journée de repos dimanche.



La Belgique au 2e tour (photo: FIBA Europe.com/Viktor Rebay)
La Belgique au 2e tour (photo: FIBA Europe.com/Viktor Rebay)
Face à la Hongrie (ce soir à 19h30), la Lettonie (mardi 17h15) et l'Espagne (mercredi 21h30), la Belgique affronte du lourd dans son groupe F (avec aussi la France et l'Allemagne) pour le deuxième tour de l'Euro U16 à Matosinhos, Portugal, qu'elle entame sans victoire. La tâche s'annonce rudement compliquée pour les filles de Pierre Cornia qui voudra surtout corriger les gros défauts affichés lors du premier tour. Les jeunes Belges ont pu cependant recharger leurs batteries lors de la journée de repos, dimanche, après une campagne qui a débuté il y a déjà quelques semaines et un passage argenté au Festival Olympique de la Jeunesse Européen (FOJE) à Tbilisi, en Géorgie.

Les quatre premiers du groupe rejoignent les quarts de finale. Les deux derniers jouent pour les places 9 à 16. C'est le même système qu'en U20 et en U18.

Pierre Cornia: éviter de courir après le score

"Ce fût une journée de repos bien méritée car nos filles étaient vraiment fatiguées. Cela fait un mois et demi qu'elles sont en campagne. Nous ( le staff) avons essayé d' aider au maximum les filles à retrouver leur fraîcheur mentale. La tâche s'annonce très compliquée mais si nous parvenons à corriger nos gros défauts cela reste jouable. Lors de chaque match perdu, nous sommes passés à travers un quart temps qui nous oblige à courir après le score et nous demande une débauche d'énergie en défense qui nous coûte cher en attaque.

Contre l'Allemagne, les filles ont bien respecté le "game plan" sur deux joueuses importantes, mais ont oublié la troisième.De plus, nous leur avons offert 27 points sur balles perdues ce qui est énorme. En comparaison, nous leur avons volé plus de ballon, mais cela nous a rapporté que 13 points. Faites la différence, sans parler de 25 rebonds offensifs concédés et seulement 3 lancers obtenus sur tout le match.

Actuellement sur jeu placé, grâce à notre défense, nous rivalisons, voire mieux, avec toutes les équipes, mais la puissance adverse et nos pertes de balles nous font toujours très mal. La Hongrie,la Lettonie et l' Espagne sont trois équipes du top 5 européen mais nous devons aborder ces matchs avec beaucoup de détermination et de caractère."



Lundi 17 Août 2015




Follow us also on
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram