U - 16

Euro - La Belgique 13-ème et sauvée

Les filles de Cathy Populaire gagnent leur deux derniers matches



S'il fallait en gagner un, c'était bien celui-là. Le principe de l'Euro est désormais connu. La Belgique s'est imposée samedi face à l'Estonie 89 à 55 (mi-temps: 46 à 25) pour son première match de classement pour les places de 13 à 16. Un succès qui était synonyme de maintien pour les plus jeunes Lionnes de Cathy Populaire. La victoire ensuite, dimanche, face à la Grèce 66 à 58 (mi-temps: 23-33) permettait aux Belges de terminer 13-ème.



Kim Snauwaert, belle révélation (FIBAEurope.com/Fleischer-Jarosik)
Kim Snauwaert, belle révélation (FIBAEurope.com/Fleischer-Jarosik)
Kim Snauwaert, belle révélation (FIBAEurope.com/Fleischer-Jarosik)
Kim Snauwaert, belle révélation (FIBAEurope.com/Fleischer-Jarosik)
Après l'heureuse surprise des moins de 20 ans, 5-ème de leur Euro et la déception des moins de 18 ans, reléguée en division B, l'équipe nationale des moins de 16 ans a assuré son maintien en division A européenne grâce à une victoire samedi contre l'Estonie (89-55). Les jeunes Lionnes de Cathy Populaire ont terminé 13-ème leur Euro avec un objectif atteint et quelques sujets de satisfactions.

"Ce fut très positif et j'ai pris beaucoup de plaisir à coacher cette équipe", souligne Cathy Populaire, l'emblématique ex-capitaine de l'équipe nationale belge. "Les filles ont progressé au fil des matches et ont grandi pendant le tournoi. Elles ont en outre essayé chaque fois de corriger ce qu'il n'allait pas et pour un coach c'est évidemment très gai de voir que les filles vous écoutent, essaient d'appliquer vos consignes... et que cela marche. Il faut dire que j'avais sous la main un super groupe. Je n'ai jamais rien eu à redire là-dessus. Elles ont une grande qualité défensive, ça je n'y suis pour rien au départ, mais le talent est là. C'est sûr. Maintenant, il y a des choses à revoir, surtout au niveau de la préparation."

Cathy Populaire avoue que ses expériences de joueuses dans les compétitions internationales l'ont beaucoup aidée et ont beaucoup servi pour les jeunes joueuses. "J'ai pu leur expliquer de A à Z comment cela allait se passer et leur fixer autant d'objectifs qu'il n'y avait de jours dans cet Euro. Elles ont été très réceptives à notre 'travail mental', ainsi qu'à celui de Dany Cazzolato. Une fille comme Noémie Mayombo a été extraordinaire en défense. Sarah Deneil aussi. On pouvait toujours compter sur Kim Mestdagh. Pour Kim Snauwaert, on ne lui donnait pas 5 minutes par match avant l'Euro, elle a été notre soleil dans l'équipe. Contre la Grèce, elle prend une dizaine de rebonds. Je peux citer les autres aussi avec une mentalité exemplaire."

Améliorer la préparation

Cathy Populaire
Cathy Populaire
Avec le succès face à l'Estonie, la Belgique assurait son maintien avant d'aligner une nouvelle et dernière victoire face à la Grèce pour finir 13-ème de l'Euro à Kosice (Svq). "Les filles étaient stressées en début de partie, ce fut nettement meilleur par la suite. Sur l'ensemble de l'Euro, je peux dire que les filles ont joué de façon très collective et, défensivement, leur travail a été apprécié, y compris par les coaches des équipes adversaires. La Russie voudrait nous inviter à un tournoi, car le coach russe apprécie notre style de jeu et notre basket. Il faudrait que l'on puisse leur rendre la pareille en Belgique. C'est ce genre de tournoi qui nous manque en préparation. Nous avons eu trois fois trois matches contre une équipe (France, Allemagne, Pologne), mais cela ne remplace pas un tournoi avec une certaine pression, un certain stress. C'est ce manque de mise en situation qui manque chez nous par rapport aux autres nations. Notre préparation est trop courte, on nous a raboté quelques jours par mesures budgétaires. Et puis dans un Euro, il faut rester concentrée de la première à la dernière minute. Les filles savent jouer concentrées, mais il faut que cela soit le cas toute la durée du match. Vous savez, nos filles n'ont aucun stress durant la saison. Dans leur équipe, il leur suffit de bien jouer 3 à 4 minutes et le match est gagné. Dans un Euro, jouer moins concentrées durant 3 à 4 minutes, et le match est perdu."


. Résultats

- Pour les places de 13 à 16:
Belgique - Estonie 89-55
16-15/30-10/19-15/24-15
BOX SCORE;
Belgique: 35/65 à 2pts, 3/10 à 3pts, 10/18 aux lancers, 32 rbds, 21 fautes. Deneil 7 (1x3), Borrey, Mayombo 13 (1x3), Mestdagh 7, Loth 8, Snauwaert 9, Bellinck 5, Lenacker 14, Raman 6, Bourgaux 7, Van Heyst 13 (1x3)
Estonie: 21/46 à 2pts, 1/2 à 3pts, 10/23 aux lancers, 30 rbds, 20 fautes. Taimre 2, Poljakov, Ptitsona, Maaring 6, Mitt 13, Jallai 22 (1x3), Rannaveski 2, Haas 6, Neeme, Tamkorv, Teppo 2, Rits 2

- Pour la 13-ème place:
Belgique - Grèce 66-58
BOX SCORE;
14-11/9-22/22-10/21-15
Belgique: 19/37 à 2pts, 8/20 à 3pts, 4/12 aux lancers, 30 rbds, 22 fautes. Deneil, Mayombo 7, Mestdagh 5 (1x3), Loth, Snauwaert 11, Bellinck 14 (4x3), Lentacker 14, Raman 13 (3x3), Bourgaux, Van Heyst 2
Grèce: 15/31 à 2pts, 4/13 à 3pts, 16/22 aux lancers, 28 rbds, 15 fautes. Pavlopoulou 5, Nikolopoulou 14 (1x3), Tsakiridou 8 (1x3), Aftzi, Chatziefstathuiou, Chairistanidou 5, Diela 20, Tsoukala, Varypataki, Katsara 6

Viva España !

FIBAEurope.com/Fleischer-Jarosik
FIBAEurope.com/Fleischer-Jarosik
L'Espagne, comme en moins de 18 ans, est devenue championne d'Europe des moins de 16 ans grâce à leur victoire en finale sur la Tchéquie 80 à 78. La Lituanie décroche la médaille de bronze après un succès 84 à 72 sur la Serbie-Monténégro.

http://www.fibaeurope-u16women.com

Christian Detroz
14/08/2006