BNT Dames

Euro-2017 - Enorme victoire, avec la manière, de la Belgique sur la Pologne 100 à 63

30 points pour Kim Mestdagh, 29 pts, 14 rebonds pour Emma Meesseman, 12 assists pour Marjorie Carpréaux



Enorme ! La victoire 100 à 63 de la Belgique sur la Pologne en match de qualifications pour l'Euro-2017 restera dans les annales. Non seulement les filles de Philip Mestdagh restent en course pour la qualif, mais le groupe a sans aucun doute franchi un palier dans son évolution. De bon augure pour la suite ...



Aussi spectaculaire que convaincante, aussi brillante que mature, la victoire de la Belgique face la Pologne samedi soir 100 à 63 aura marqué les esprits et constitue peut-être un moment charnière dans l'histoire de notre basket féminin. D'un groupe jeune et prometteur, la Belgique est devenue adulte et mature pour conquérir un succès de 37 points (!) face à l'une des valeurs sûres sur le plan européen.

Belgium - Pologne 100-63
BOX SCORE

Au rayon mathématique, cela permet aux Belges de rester en course pour une qualification en vue de l'Euro-2017. Mieux, avec un viatique de près de 40 points, l'average a été soigné et dieu sait s'il pourrait être déterminant au décompte final. Mais au-delà, ce noyau de jeunes talents prometteurs est passé à l'âge adulte s'appuyant sur une Ann Wauters remarquable d'abnégation. L'intérieure flandrienne aura pris les coups, les aura donné, durcissant le jeu quand il le fait et servant de para-tonnerre. Elle aura libéré ses coéquipières, leur a donné de l'espace, et ne se sera sans doute jamais autant sacrifié pour son équipe. Ann Wauters finira avec 9 points et 3 rebonds mais son impact dans la partie aura été énorme.

Stratosphérique, Emma Meesseman rajoutera 29 unités. Impériale sous l'anneau, l'intérieure flandrienne de 22 ans reprend le flambeau d'Ann Wauters. Impressionnante d'aisance, Emma Meesseman, pour qui tout paraît toujours facile, réussira une brillante double-double (29 pts, 14 points). Elle inscrira les 6 premiers points de son équipe pour lancer les Belges dans la partie malgré une nervosité bien palpable au coup d'envoi.

3200 internautes sur le livestream

La Pologne avait accroché jusqu'à 16 partout puis jusqu'à 24-24 après un 18-16 à la 10e. Fortes de leur expérience, les Polonaises canalisaient les velléités belge et semblaient être capable de passer devant. Bien en défense, la Belgique tenait le bon bout, mais tardait à se libérer. Il fallut quelques minutes ensuite seulement pour voir le match basculer et les Belgian Cats se libérer par la grâce d'un 15 à 0 qui les lançait pleinement.

Grandissant au fil de la partie porté par leur public, soit près de 1.000 spectateurs dans un Hall O. Henry que l'on sait déjà trop petit pour le prochain duel face à la Bélarusse en novembre, les Belges vont poursuivre sur leur lancée. Le 27-12 du deuxième quart donnait l'eau à la bouche. La reprise sera euphorique ! L'écart grimpera encore jusqu'à 64-36 puis 70 à 43 à la demi-heure.

Le plus dur sera d'éviter de s'emballer, mais les filles de Philip Mestdagh allaient rester les pieds sur terre pour maintenir un écart au-delà des 20 points. Il sera ensuite de 30 unités et pratiquement de 40 (!) ensuite avec une exceptionnelle réussite. Tout réussissait aux Belges. Kim Mestdagh enfilait les trois points comme les perles d'un collier. Avec 30 points à son actif et 6 bombes, la Flandrienne était sur un nuage. Marjorie Carpréaux (12 assists !) avait délivrer caviar sur caviar, ajoutant efficacement une bonne dose de sobriété sur sa fantaisie. A l'image de ce trois points par la planche de Julie Vanloo pour inscrire les 100 points, la soirée était décidément de rêve pour la Belgique avec un quatrième quart à 30-20 !

Mais au-delà des individualités, c'est tout un groupe qui a mis en pratique tout le travail de la semaine. Avec de larges sourires durant la rencontre et aucun geste de frustration, la partie était belle, à jouer, à regarder. Au bout du compte, ce résultat de 100 à 63 ouvre de nouvelles possibilités aux Belges.

Reste à suivre attentivement le résultat de Bélarusse / Pologne mercredi avant de se fixer rendez-vous en novembre pour recevoir la Bélarusse et aller en Pologne, avec un bagage confiance qui a doublé de volume. Reste aussi à garder suffisamment les pieds sur terre, car si spectaculaire soit-elle, il ne s'agit que d'une victoire. Mais très belle certes !

Pour revoir la brillante prestation des Belgian Cats




Christian Detroz
21/02/2016