Accueil
Envoyer à un ami
Partager
National Team

De Roose: 'quelqu'un d'extérieur'

Un coach étranger pour apporter de l'expérience


Comme l'a dévoilé la presse néerlandophone le 21 novembre dernier déjà, le prochain coach de l'équipe nationale dames sera quelqu'un de l'extérieur "qui apportera une expérience internationale au basket féminin belge" a confirmé Caroline De Roose, jeudi soir, au Hall Octave Henry à la mi-temps du match entre Dexia Namur et Samara. La manager des Lionnes était intervieuwée par nos confrères de Canal C et précédait sur le siège des invités, le Français Laurent Buffard.



Le principe Star Academy

Ce n'était plus un secret pour personne. Claudia Van Hoorenbeek ne poursuit pas à la tête des Lionnes et l'option du coach étranger a été choisie. Nos confrères néerlandophones avaient déjà dévoilé cette optique il y a plus de dix jours. Le reste relève tout simplement du devoir d'information. Le basket féminin belge n'est déjà pas très médiatisé. Pas étonnant pourtant lorsque la stratégie de communication de certains responsables de la fédération s'assimile à une feuille blanche. Si l'on veut que les matches des Lionnes se jouent à guichets fermés et que la presse nationale parlent du basket féminin belge, il y a encore de gros efforts à fournir ! Certains (les mêmes) devraient brancher leur téléviseur sur l'émission de télé-réalité d'Endemol Star Academy, non pour le fond bien sûr, mais pour la forme et y décortiquer une stratégie marketing pas si idiote que cela ! Soit.

Buffard: J'ai eu des contacts

Photo TV: Canal C
Photo TV: Canal C
La nouvelle est pourtant extrêmement positive. C'est d'ailleurs l'une des meilleures décisions prises pour le basket féminin belge et son équipe nationale. Comme l'a confirmé Caroline De Roose à qui notre confrère Paul Piret de Canal C a tendu son micro à la mi-temps du match d'Euroligue entre Dexia Namur et Samara jeudi soir. A la question de savoir si Claudia Van Hoorenbeek avait été "licenciée, Caroline De Roose a répondu oui, rajoutant que "l'objectif était les jeux Olympiques de Pékin en 2008 et que le but était de prendre quelqu'un d'extérieur pour venir apporter de l'expérience internationale au basket féminin belge. Non seulement pour 2008, mais aussi pour les jeunes en fonction de 2012 et 2016. ", situait la manager des Lionnes. Il est important d'apprendre beaucoup de quelqu'un de l'exérieur et cela apportera aussi de l'expérience pour les coaches dans le futur.

Le coach de Valenciennes, à peine rentré de Moscou où son club est allé étriller le Dynamo en Euroligue, Laurent Buffard a succédé sur le siège des invités à Caroline De Roose. "J'ai eu quelques contacts avec les gens de la fédération", a confirmé le coach français, toujours au micro de Paul Piret qui lui a demandé quand il signait. i["J'ai encore besoin d'un temps de réflexion, de quelques renseignements et de savoir avec qui et avec quelles joueuses travailler, car l'objectif c'est quand même Pékin 2008.]"i, a conclu Laurent Buffard. La décision de Ann Wauters est évidemment un élément clé. Celle du coach aussi. Le dénouement ne devrait plus tarder ... On se tient au courant ?


Vendredi 2 Décembre 2005




Follow us also on
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram