Player & Rookie & Coach of the Year 2010

Non content de s'être offert la Coupe de Belgique, Sven Van Camp s'est vu récompenser du titre de Coach de l'Année 2010. Elu par la 'communauté' du basket féminin comme il l'appelle, l'Anversois sait qu'il doit beaucoup à son équipe et veut poursuivre son oeuvre à Kangoeroes-Boom.


Sven Van Camp, Coach of the Year 2010
Kangoeroes-Boom, finaliste du champion et vainqueur de la Coupe de Belgique, Sven Van Camp aura tiré presque le maximum de son équipe, mais le coach anverois tient à souligner que "sans le groupe et le travail incroyable des joueuses, nous n'en serions pas là. Il n'y a pas de secret, il faut avoir l'équipe pour réaliser des choses comme ça. Notre Coupe de Belgique et notre parcours, je l'ai déjà dit, je le dois à mes joueuses et à mon staff. Maintenant cette récompense de coach de l'année, cela me fait vraiment très plaisir, car je la dois à la 'communauté' de notre basket féminin. C'est une sorte de marque de respect de tous les autres, des autres équipes, par rapport au travail effectué. C'est quelque chose."


Sven Van Camp, Coach of the Year 2010
  • Les filles comprennent plus vite la tactique

Pour cet Anversois, l'aventure du coaching avait déjà débuté à Boom où il avait en mains les cadets et les juniors FIBA, "où je me souviens d'ailleurs d'une demi-finale de Coupe de Belgique contre Benny Mertens", évoque-t-il.. avant de filer vers Anvers sous la houlette de Tony Van den Bossche. Mais celui qui l'aura le plus marquer, c'est Arik Shivek dont il fut l'assistant à Anvers. "J'ai énormément appris à ses côtés", souligne Sven Van Camp en parlant du coach israélien. Puis ce fut un retour à Boom, au sein du club anversois devenu Kangoeroes-Boom cette saison avec le succès que l'on sait pour Sven Van Camp qui dément n'avoir voulu faire de ce passage chez les filles qu'un intérim.

"Non, j'étais très heureux que l'on m'appelle pour reprendre en main l'équipe dames à Boom, après bien sûr, les options restaient ouvertes..", l'option immédiate reste pourtant Kangoeroes-Boom où Sven Van Camp veut poursuivre son oeuvre sans se reposer sur ses lauriers. "Cela peut aller très vite. Nous pouvons très bien jouer pour la 5e place la saison prochaine. Les autres formations se renforcent et il faut surfer sur ce trophée en Coupe et cette excellente saison pour continuer à travailler et profiter d'une bonne spirale." Voilà Sven Van Camp - qui va entamer sa campagne avec les U18 - bien ancré dans le basket féminin, "où la tactique va beaucoup plus vite" retient-il comme différence avec le basket masculin. "Avec les hommes, il faut parfois 2-3 semaines pour faire comprendre un schéma tactique, avec les dames, 2-3 entraînements et hop, c'est bon. Bien sûr, le masculin est plus phyisque."

  • Classement complet (nombre de première place entre parenthèses)

1. Sven Van Camp (Kangoeroes-Boom) 89 (19)
2. Philip Mestdagh (Blue Cats Ieper) 76 (12)
3. Arvid Diels (St-Katelijne Waver) 68 (12)
4. Benny Mertens (Jeugd Gentson) 32 pts (4)
5 Stephan Baczai (Spirou Monceau) 29 (1)
6. Marc Foucart (Declercq Stortbeton Waregem) 10 (3)
7. Daniel Goethals (Dexia Namur) 8 ((1)
8. Bernard Schoonbroodt (Point Chaud Sprimont) 5 (1)
9. Gerrit Driessens (DBC Houthalen) 4
10. Didier Pardons (Dexia Namur) 3 (1)
11. Didier Prinsen (Novia Munalux Namur) 0

Rédigé par Christian Detroz le Dimanche 16 Mai 2010 à 11:09 | {0} Commentaires

Nouveau commentaire :


Les News de Basketfeminin
Basket féminin.com, le basket féminin vu de Belgique
300 x 250 BE-FR