Player & Rookie & Coach of the Year 2010

Pour la deuxième année consécutive, Sofie Hendrickx a été élue par ses paires au titre de joueuse de l'année. Comme la saison dernière, les trois premières se tiennent dans un mouchoir de poche. L'intérieure de St-Katelijne Waver, récolte sans doute les fruits du titre de champion de Belgique avec son club, pour devancer Corina Arts de 2 petits points et Nele Deyaert de 7.


Sofie Hendrickx, Player of the Year 2010
A bientôt 24 ans, Sofie Hendrickx a été considérée par les joueuses, coaches et dirigeants de notre élite comme la joueuse de l'année. Pour la seconde saison consécutive. A l'image du championnat et de la compétition, le duel a été serré entre les trois nominées à ce referendum organisé pour la 4e fois par Basketfeminin.com. L'intérieure de St-Katelijne Waver, 1m86, a bénéficié du titre de champion décroché par son club auquel elle aura pris une part prépondérante. C'est d'ailleurs à son club malinois qu'elle dédie cette récompense individuelle. "Je veux vraiment remercier tout SKW, les joueuses, le staff, les dirigeants, mais aussi surtout tous les gens qui travaillent dans l'ombre depuis si longtemps pour le club. Il font un travail super et le titre de champion, c'est aussi le leur", estime Sofie Hendrickx, bien entendu très heureuse d'avoir été élue par ses paires. "Oui, cela fait vraiment plaisir, parce que cela veut dire que les autres t'acceptent et reconnaissent la valeur de ton travail. Mais je suis surtout contente parce que l'on a gagné le titre, c'est le plus important. J'espère avoir pu apporter à l'équipe beaucoup d'énergie, de l'expérience aussi car nous avions une équipe très jeune."

Tout durant la saison n'a pourtant pas suivi le fil d'un long fleuve tranquille, entre moments de doute et blessures, parfois. "Le plus difficile, ce fut mes deux blessures, concède la citoyenne de Kessel qui en termine ce mois-ci avec sa thèse en licenciée en éducation physique, spécialisation préparation physique et diététique. "Je m'étais bien préparée durant l'entre-saison pour bien redémarrer et quinze jours avant le début du championnat, je me suis blessée à la cheville. Assez sérieusement, puisque je suis restée deux mois sur la touche. Mais bon, avec beaucoup de travail, avec mon physio, avec beaucoup de motivation, je suis revenue dans le parcours, peut-être plus forte. Et en janvier aussi, j'ai de nouveau eu une entorse, ce fut un peu moins long, mais il a fallu de nouveau passer par une période de revalidation."

Sofie Hendrickx, Player of the Year 2010
  • Sofie Hendrickx prolonge à St-Katelijne Waver

Arrivée au basket un peu par hasard vers 13 ans alors qu'elle avait entamé le sport par l'athlétisme, "mon prof d'éducation voulait faire une équipe fille à Lier et mon frère jouait déjà au basket, il m'a demandé de jouer parce que je savais faire un lay-up en courant (rires)." - Sofie Hendrickx veut petit à petit tenter d'embrasser une carrière pro. "Oui, étape par étape. C'est pour cela que c'est vraiment l'idéal que St-Katelijne Waver joue la Coupe d'Europe la saison prochaine. J'aurai fini mes études et dans l'esprit et dans ma vie quotidienne, je veux passer pro, même si je pense qu'à côté je vais travailler à mi-temps où quelque chose comme cela. Cela me permettrait d'avoir une activité en dehors du basket, mais je vais pouvoir m'y consacrer d'autant plus. C'est une étape dans ma carrière." Sofie Hendrickx avait déjà tenté l'aventure 'pro' en rejoignant Venise, mais cela n'aura duré que 2 mois, "je n'étais pas prête à me concentrer à 100% pour le basket", reconnaît-elle. "J'avais encore trop de choses à positionner ici, notamment avec mes études. Je devais grandir encore. Maintenant, c'est le moment idéal."

Avec d'autres objectifs, d'autres buts. "C'est dans ma nature de me fixer toujours de nouveaux buts, de vouloir toujours viser plus haut. On a travaillé pendant plusieurs années pour avoir un titre de champion. Maintenant, on vise encore plus loin. Il y a la Coupe que j'aimerais bien aussi gagner une fois, puis l'aventure de la Coupe d'Europe, et d'abord l'équipe nationale où je vais essayer de conquérir ma place."

  • Classement complet (le nombre de première place entre parenthèses)

1. Sofie Hendrickx (St-Katelijne Waver) 58 (11)
2. Corina Arts (Kangoeroes-Boom) 56 (11)
3. Nele Deyaert (Declercq Stortbeton Waregem) 51 (11)
4. Sara Leemans (St-Katelijne Waver) 42 (8)
5. Vreny Van Driel (Kangoeroes-Boom) 26 (5)
6. Emma Meesseman (Blue Cats Ieper) 17 (4)
7. Tamara Van Respaille (Declercq Stortbeton Waregem) 11
7. Stéphanie Dubuc (Dexia Namur) 11
9. Ilse Van den Vonder (Kangoeoes-Boom) 8 (2)
10. Lieselot Malfait (Jeugd Gentson) 6 (2)
11. Nina Crelot (Point Chaud Sprimont) 6
12. Eveline Decroos (Kangoeroes-Boom) 5 (1)
13. Sarah Dochez (Novia Munalux Namur) 4 (1)
14. Marjorie Carpréaux (Dexia Namur) 4
15. Oksana Agabalova (Dexia Namur) 3
15. Miete Celus (St-Katelijne Waver) 3
16. Jana Raman (Declercq Stortbeton Waregem) 3
18. Ellen Lauwers (Kangoeroes-Boom) 2
18. Virginie Michiels (Kangoeroes-Boom) 2
18. Julie Van Loo (Declercq Stortbeton Waregem) 2
21. Krystel Ballau (Spirou Monceau) 1
21. Angèle Boucquey (Declercq Stortbeton Waregem) 1
21. Valerie Boydens (Blue Cats Ieper) 1
21. An Plasman (Blue Cats Ieper) 1
21. Sara Signore (Spirou Monceau) 1
21. Fanny Tirtiaux (Spirou Monceau) 1
21. Eva Verhofstadt (Jeugd Gentson) 1
21. Evi Wezenbeek (Jeugd Gentson) 1

Rédigé par Christian Detroz le Dimanche 16 Mai 2010 à 11:19 | {0} Commentaires

Nouveau commentaire :


Les News de Basketfeminin
Basket féminin.com, le basket féminin vu de Belgique
300 x 250 BE-FR