Player & Rookie & Coach of the Year 2010

Le trio de l'an dernier se retrouve une nouvelle fois nominé pour cette riche édition 2010. Dans l'ordre alphabétique, Corina Arts, Nele Deyaert et Sofie Hendrickx ont non seulement chacune confirmé cette saison leurs qualités, mais aussi chacune augmenté encore leur niveau de jeu.


Player of the Year: Corina Arts, Nele Deyaert et Sofie Hendrickx
Corina Arts, Nele Deyaert et Sofie Hendrickx ont rassemblé - comme l'an dernier - la majorité des suffrages cette saison. Si le trio a fait l'unanimité pour les joueuses, coaches et dirigeants de l'élite, le départage entre ces trois nominées se joue - à l'image de la saison 2009-2010 - sur des détails tant l'écart entre l'intérieure anveroise, l'ailière flandrienne et la Malinoise est infime.

Revenue en Belgique, Sara Leemans aura recueilli ensuite 39 voix pour son second tour et ses play-off avec une formation de St-Katelijne Waver qu'elle aura aidé à devenir championne de Belgique. Un tigre dans le moteur de Kangoeroes-Boom, c'est Vreny Van Driel qui aura porté son équipe à bout de bras jusqu'au bout. Ce fut suffisant pour décrocher la Coupe de Belgique, pas pour le championnat malgré un match presque parfait lors de la seconde manche de la finale à SKW. La meneuse anveroise obtient une très belle 5e place. On retrouve, ensuite, Emma Meesseman. Nominée aussi et surtout dans la catégorie Espoirs, la jeune intérieure de Blue Cats Ieper a fait forte impression pour sa première saison complète parmi l'élite. Elle est 6e devançant Tamara Van Respaille qui aura aussi livré sans doute sa meilleure saison parmi l'élite et Stéphanie Dubuc qui aura mené le jeu st-servaitois dans des circonstances extra-sportives abominables.


  • Classement (le nombre de première place entre parenthèses)
1.
2.
3.
4. Sara Leemans (St-Katelijne Waver) 42 (8)
5. Vreny Van Driel (Kangoeroes-Boom) 26 (5)
6. Emma Meesseman (Blue Cats Ieper) 17 (4)
7. Tamara Van Respaille (Declercq Stortbeton Waregem) 11
7. Stéphanie Dubuc (Dexia Namur) 11
9. Ilse Van den Vonder (Kangoeoes-Boom) 8 (2)
10. Lieselot Malfait (Jeugd Gentson) 6 (2)
11. Nina Crelot (Point Chaud Sprimont) 6
12. Eveline Decroos (Kangoeroes-Boom) 5 (1)
13. Sarah Dochez (Novia Munalux Namur) 4 (1)
14. Marjorie Carpréaux (Dexia Namur) 4
15. Oksana Agabalova (Dexia Namur) 3
15. Miete Celus (St-Katelijne Waver) 3
16. Jana Raman (Declercq Stortbeton Waregem) 3
18. Ellen Lauwers (Kangoeroes-Boom) 2
18. Virginie Michiels (Kangoeroes-Boom) 2
18. Julie Van Loo (Declercq Stortbeton Waregem) 2
21. Krystel Ballau (Spirou Monceau) 1
21. Angèle Boucquey (Declercq Stortbeton Waregem) 1
21. Valerie Boydens (Blue Cats Ieper) 1
21. An Plasman (Blue Cats Ieper) 1
21. Sara Signore (Spirou Monceau) 1
21. Fanny Tirtiaux (Spirou Monceau) 1
21. Eva Verhofstadt (Jeugd Gentson) 1
21. Evi Wezenbeek (Jeugd Gentson) 1

Player of the Year: Corina Arts, Nele Deyaert et Sofie Hendrickx
Corina Arts, la dame de Kabo

  • Pour Kangoeroes-Boom comme pour Corina Arts, la saison 2009-2010 aura été plus que réussie. A 32 ans, l'intérieure anversoise (1m88) aura sans doute livré l'une de ses plus belles saisons parmi l'élite.
Elle qui aspirait tant à décrocher un trophée pour toutes ses années de labeur sous la vareuse de Boom a vu ses désirs récompensés le 25 avril dernier au Lange Munte courtraisien. La Coupe de Belgique en poche, des prestations cinq étoiles et des stats en courbe ascendante au fil des mois, Corina Arts a affiché dix double-double cette saison réussissant aussi, et peut-être surtout, à faire jouer son équipe, privilégiant plus d'une fois le collectif. Véritable tour de contrôle de la phalange de Sven Van Camp, Corina Arts affichait une moyenne 14 pts, 11,5 rbds et 3,4 assists au second tour pour finir avec 18pts et 14 rebonds à Courtrai pour s'offrir la Coupe de Belgique 2010. Déjà placée troisième l'an dernier par ses congénères dans ce referendum, cette grande dame de KaBo se voit à nouveau plébiscitée cette année.


Player of the Year: Corina Arts, Nele Deyaert et Sofie Hendrickx
Nele Deyaert, l'artilleuse attitrée de Waregem

  • A 30 ans, Nele Deyaert n'en finit plus de porter son équipe à bout de bras. L'ailière waaslandienne (1m86), capitaine émérite de la phalange flandrienne, aura été l'un des pions essentiels de Declercq Stortbeton Waregem dans sa course aux finales.
Avec une moyenne de 16,7 pts et 6,7 rebonds par match au premier tour, l'ex-internationale - qui serait encore bien loin d'y être un intrus - a multiplié les performances de choix avec un compteur qui frôlait même les 40 points (37) et 51 d'évaluation au début de l'année contre Kangoeroes-Boom. Waregem, premier de la phase classique au premier tour, elle a poursuivi sur sa lancée lors du second avec 13,1 pts, 7,6 rbds et 2,9 assists par match. Une oeuvre pourtant inachevée pour cette jeune mariée de Beveren avec un parcours qui s'est arrêté en demi-finales tant en Coupe de Belgique (face à St-Katelijne Waver dans un double duel épique) qu'en championnat (contre Kangoeroes-Boom au terme de trois manches intenses). Lauréate, désignée par ses paires, en 2008, Nele Deyaert figurait en deuxième place à trois petits points seulement de Sofie Hendrickx l'an dernier. Elle est toujours là. Et bien là !

Player of the Year: Corina Arts, Nele Deyaert et Sofie Hendrickx
Sofie Hendrickx, volonté, travail, ambition

  • Champion de Belgique pour la première fois de son histoire, St-Katelijne Waver a pu notamment largement compter sur Sofie Hendrickx. A 23 ans, la Malinoise a aligné 11 double-double cette saison pour afficher 16,9 pts, 10,2 rbds de moyenne au premier tour, 14,4 pts, 8,4 rbds au second formant avec l'Américaine Melissa Dennett le plus redoutable duo d'intérieures du championnat.

Travailleuse et au jeu très complet, Sofie Hendrickx aura à chaque fois débuté les tours 'en retard' suite à une cheville récalcitrante pour finir en force avec de grosses perf's en demi-finales de play-off face à Spirou Monceau et lors des deux manches en finale contre Kangoeroes-Boom (23pts, 13 rbs à l'aller à Boom où elle évoluait encore il y a deux saisons et 13pts, 10 rbds mardi lors de la seconde manche). Elue l'an dernier par les joueuses, coaches, dirigeants de l'élite belge, Sofie Hendrickx figure encore cette année dans le top 3 de ce jury.

Rédigé par Christian Detroz le Samedi 1 Mai 2010 à 09:52 | {0} Commentaires

Les News de Basketfeminin
Basket féminin.com, le basket féminin vu de Belgique
300 x 250 BE-FR