Virginie Michiels (Jeugd Gentson) s'offre une nouvelle vie

A 30 ans, le 7 mai prochain, l'ailière bruxelloise, 1m80, raccroche



Avec les retraits de Sara Leemans, Stéphanie Dubuc ou Annelies Blommaers notamment, ce sont d'autres joueuses, piliers de notre élite, qui ont décidé de prendre congé. Virginie Michiels (Jeugd Gentson) est l'une d'elle. De nouvelles pages se tournent encore.



Dans l’attente d’un heureux évènement, Virginie Michiels a décidé de se retirer. Fêtée comme il se doit samedi dernier à Jeugd Gentson qu’elle avait rejoint en 2014, la Bruxelloise a passé sa carrière à Sint-Katelijne-Waver, Kangoeroes Willebroek, puis Spirou Monceau, après avoir disputé le tout premier championnat du monde pour une équipe belge (hommes et dames confondus) en 2007 avec les U21 à Moscou.

Cinquième à Sopron en 2006 en U20 (permettant la qualification pour le Mondial où les Belges ont pris aussi la 5e place) puis 5e de l’Euro U20 à Sofia dans la foulée, ex-internationale ensuite, Virginie Michiels, 1m80, avait rejoint Jeugd Gentson après quatre saisons passées à Spirou Monceau. Formée à Ganshoren, elle évolua à BBC Boom de 2003 à 2006, puis à SKW de 2006 à 2008, avant un retour à Kangoeroes de 2008 à 2010 avant de rallier la terre gantoise. A son palmarès, une Coupe de Belgique avec Kangoeroes en 2010.Et de très nombreux souveniirs pour la Bruxelloise.

"A l'âge de 15 ans et demi, je suis partie de Ganshoren pour rejoindre Boom", explique ainsi Virgnie Michiels. "Grâce à Claudia Van Horenbeeck j'ai eu l'occasion de jouer mes premières minutes en D1. Pleins de souvenirs me remontent comme mes premiers points à Deerlijk, les rencontres contre Dexia Namur où les jeunes jouaient beaucoup car on se prenait toujours pleins de points. Ou lorsque l'on se battait pour porter le sac des maillots, car pour nous c'était vraiment un honneur de pouvoir jouer en première Nationale".

Virginie Michiels (Jeugd Gentson) s'offre une nouvelle vie
"Je me rappelle également que Sven Van Assche m'appelait le pitbull pour ma défense. Après avoir joué trois ans à Boom j'ai eu la chance de pouvoir jouer pour Arvid Diels, qui a été également mon coach pendant toutes mes sélections nationale jeunes et une sélection dames. Tout le monde connaît Arvid Diels, mais une chose que je peux vous dire c'est qu'il m’a appris énormément et je suis arrivée très loin grâce à lui. En équipe nationale jeunes j'ai eu de superbes moments. J'ai eu l'occasion de faire les championnats d'Europe. Le championnat du monde U21en Russie rester le plus moment en équipe nationale. C'était juste phénoménal. Avec Sint-Katelijne Waver j'ai passé deux belles saisons. Par la suite je suis retournée à Boom où j'ai eu l'occasion de gagner la Coupe de Belgique, un autre merveilleux souvenir".

"Puis je suis partie à Spirou-Monceau où j'ai pu jouer pour un président remarquable, Pascal Vacavant, qui nous a malheureusement quittés. C'est le premier club où je suis restée plus de 3 saisons. Je suis partie de Spirou-Monceau, après 4 ans pour rejoindre Jeugd Gentson. En arrivant là-bas, j'ai reçu le rôle d'être ' la maman' de l'équipe pour transmettre tout mon savoir et toute mon expérience. Ce que j'ai essayé de faire. Ma troisième saison s'est achevée plus vite que prévu car j'attends un heureux événement. J'ai donc joué mon dernier match contre Castor Braine".

"Le comité de Jeugd Gentson ainsi que les coaches, coéquipières, familles et supporters m'ont fait une belle surprise samedi passée. J'ai reçu une fête de départ mémorable et je tenais à les remercier. Je remercie aussi tous les coaches que j'ai eu de m'avoir transmis leur savoir et qui m'ont donné l'occasion de jouer à un si haut niveau. Je voudrais également dire merci à mes parents et à mon fiancé de m'avoir soutenue pendant toutes ses années et qui ont fait en sorte que j'arrive si loin. Il ne faut jamais oublier que sans le soutien de ses parents et de sa famille on ne peut pas arriver à ce niveau, donc merci à eux. Après 14 ans de carrière, je raccroche mes basket pour me focaliser sur mon coaching à Ganshoren."

Virginie Michiels (Jeugd Gentson) s'offre une nouvelle vie


Christian Detroz
30/04/2017