Pour l'histoire, 256 victoires d'affilées pour Brno, le record à battre

Brno effaçait alors les 253 rencontres sans défaite de Ruzomberok



Si Mithra Castors Braine a aligné sa 100e victoire d'affilée en championnat lundi en aller s'imposer à Sint-Katelijne-Waver, il faut aller chercher en Tchèquie le record d'invincibilité. Gambrinus Brno sera resté 256 matches consécutifs sans perdre une rencontre.



Pour l'histoire, 256 victoires d'affilées pour Brno, le record à battre
Pour les férus de statistiques, et pour l'histoire, c'est en Tchèquie qu'il faut aller chercher le nombre maximum de victoires d’affilées en basket féminin. L’USK Prague en est pour l'heure dans une série en cours à 110 succès consécutif dans son championnat avant de disputer la finale (best-of-5) des play-off, mais le club pragois reste encore très loin du record absolu de Gambrinus Brno, qui a aligné sous l’illustrissime coach tchèque Jan Bobrovsky, une série de 256 victoires d’affilées, entre le 7 février 1998 et le 10 février 2007, limitée aux deux extrémités par une défaite face à l’éternel rival de l’USK Prague précisément.

Jan Bobrovsky et Brno ont ainsi conquis le titre dans leur championnat de 1996 à 2008 sans discontinuer, avec une ajoute en 2010. Ce même Jan Bobrovsky fut aussi coach de l’équipe nationale avec un titre européen conquis en 2005 à Ankara en Turquie avec une mémorable finale face à la Russie et un panier venu de nulle part d’Eva Nemcova (72-70).

Neuf ans d’invincibilité

Pour l'histoire, 256 victoires d'affilées pour Brno, le record à battre
Les médias tchèques avaient annoncé alors en son temps ce record mondial absolu lorsque le 10 février 2007, Brno devait s’incliner face à l’USK Prague, 81-79.. 9 ans presque jour pour jour après le début de cette incroyable série ayant débuté au lendemain de la défaite face à ce même USK Prague le 7 février 1998 (71-86). Le club s’appelait alors IMOS Zabrovresky.

Durant cette période sans partage, la plus large victoire fut acquise le 16 septembre 2002 face au voisin de Prerov Brno, en 2002, avec un 53-2 après… 2 minutes pour un score final de 171 à 31. Et la plus courte victoire fut un succès de trois points (71-68) contre Trutnov en 2004.

Gambrinus Brno a par ailleurs gagné l'Euroleague en 2006, finaliste en 2008 (battu 75-60 par le Spartak Moscou, pour son deuxième des 4 titres d'affilée) et en 2005 (battu 66-69 par le Samara d'Ann Wauters) prenant sa revanche sur le club de l'intérieure flandrienne une année plus tard 68-54.

  • 253 pour Ruzomberok
Brno avait mis fin quelques semaines plus tôt au record de Ruzomberok qui a aligné 253 victoires de suite, la série du club slovaque de Natalja Hejkova s'était arrêtée en fin 2003.

Pour l'histoire, 256 victoires d'affilées pour Brno, le record à battre

Christian Detroz
19/04/2017