Parfums belges dans les championnats européens



Elles seront 10 Belges dans les championnats européens cette saison, avec 4 joueuses en Turquie, deux en France, une en Tchèquie, une en Suisse et une en Allemagne. Emma Meesseman poursuit à Ekaterinburg.



Emma Meesseman (photo: cdn.vox-cdn.com)
Emma Meesseman (photo: cdn.vox-cdn.com)
Emma Meesseman est repartie pour un tour. Inarrêtable, infatiguable, l'intérieure flandrienne de Blue Cats Ieper, 24 ans, enchaîne les évènements à une cadence infernale qui ne semble pourtant pas la contrarier. WNBA, championnat d'Europe, retour en WNBA, puis direction Ekaterinburg, Emma Meesseman aura brillé cet été sur tous les parquets. Pour sa 5e saison dans le championnat professionnel nord-américain, l'intérieure de Washington Mystics a disputé les demi-finales des play-off face à Minnesota Lynx - avec 14,1 pts, 5,7 rebonds, 2,8 assists et 1,5 bloc de moyenne par match en phase régulière (23 matches) complétant avec 9,6 pts et 5,4 rebonds en play-off (5 matches) -, et repart en Russie pour une troisième saison à Ekaterinburg (tenant compte qu'elle était arrivée en janvier lors de son premier exercice à Ekat' en venant du Spartak Moscou.

Le site d'Ekaterinburg
Le site de la fédération russe

Quatre Belges en Turquie

Le championnat turc verra en effet Ann Wauters - pour sa 19e saison en tant que professionnelle - et Kim Mestdagh à Yakin Dogü, auteur d’un triplé Coupe-Championnat de Turquie et Eurocup, Hind Ben Abdelkader qui cartonne déjà à Hatay et Julie Vanloo à Istanbul Université.

Si Ann Wauters connaît bien le championnat turc pour avoir évolué à Galatasaray à deux reprises, mais surtout à Agü Spor la saison dernière, ce sera une première pour les trois autres. Après deux années à Charleville-Mézières, Kim Mestdagh tente le pari à 27 ans d’une expérience dans le championnat le plus lucratif d’Europe, mais surtout avec une première apparition en Euroleague. Yakin Dogü

Hind Ben Abdelkader, victorieuse de la Coupe de Pologne avec Wisla Cracovie poursuit ses aventures européennes après Cadi La Seu (Espagne), Nice (France) et Wisla Cracovie (Pologne). La meneuse bruxelloise de 22 ans a déjà cartonné dans les rencontres de préparation. Le site d'Hatay (photo: @HatayWBasket)

Julie Vanloo, 24 ans, a aussi changé de tenue. Après une première expérience à Mondeville puis un détour par Lulea, à chaque fois pour deux saisons, la meneuse de l’équipe nationale avait pris le cap vers le Sud et la Sicile la saison dernière à Ragusa. L’Ostendaise rejoint aussi la Turquie à Istanbul Université.

Si Ann Wauters et Kim Mestdagh, Hind Ben Abdelkader et Julie Vanloo disputeront l'Eurocup FIBA.

Le site du championnat turc
Début du championnat le 7 octobre


Julie Allemand et Heleen Nauwelaers dans le championnat de France

Julie Allemand à Lyon (photo: Jérôme Le Bris)
Julie Allemand à Lyon (photo: Jérôme Le Bris)
Elles seront deux à disputer le prestigieux Open samedi ouvrant traditionnellement le championnat de France à Paris-Coubertin (13e édition). Julie Allemand s'est offert un nouveau challenge avec une formation de Lyon ASVEL Féminin repris par Tony Parker dans la foulée de l'ASVEL masculin. La meneuse liégeoise, 21 ans, s'inscrit dans un projet à long terme avec des Lyonnaises qui ouvriront le bal face à Tarbes samedi (18h30). Pour suivre Julie Allemand --) facebook.com/julieallemand22/ et Lyon ASVEL Féminin

Heleen Nauwelaers, 21 ans aussi, tente également une première expérience à l'étranger. C'est à l'USO Mondeville que l'ailière anversoise de Sint-Katelijne-Waver a choisi de tenter le pari. Blessée au genou contre Nice en préparation lors du pré-Open le week-end dernier, Heleen Nauwelaers espère être au poste contre la Roche-Vendée, le seul néo-promu, à 13h00 samedi. Pour suivre l'actualité de Mondeville, un seul site, l'excellent sportacaen.fr

Le site de la Ligue française

Kyara Linskens, Noémie Mayombo et Romina Ciappina

Kyara Linskens tente pour la première fois le pari d'un championnat étranger. C'est à Nymburk en Tchèquie que la jeune internationale ostendaise, 20 ans, à posé ses valises après des passages à Sint-Katelijne-Waver, Castors Braine et Namur. A traduire Nymburk, dans la poule de Namur la saison dernière, disputera l'Eurocup FIBA encore cette saison.

Noémie Mayombo, après ses mésaventures en Pologne à CCC Polkowice et à Mersin en Turquie la saison dernière, tourne la page de ses blessures et retrouve le sourire à Fribourg en Suisse.

Romina Ciappina poursuit de son côté son bail à Keltern en Allemagne.
Kyara Linskens en Tchéquie (photo: https://www.facebook.com/1KSSlezaWroclaw/)
Kyara Linskens en Tchéquie (photo: https://www.facebook.com/1KSSlezaWroclaw/)

Christian Detroz
28/09/2017